55e armée (Japon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

55e armée
第55軍
Image illustrative de l’article 55e armée (Japon)

Création
Dissolution
Pays Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Type Infanterie
Rôle Corps d'armée
Garnison Kōchi

La 55e armée (第55軍, Dai-go-jū-go gun?) est une unité de l'armée impériale japonaise basée dans la préfecture de Kōchi à la toute fin de la Seconde Guerre mondiale.

Histoire[modifier | modifier le code]

La 55e armée est créée le et placée sous le contrôle de la 15e armée régionale dans le cadre des tentatives désespérées du Japon d'empêcher une invasion américaine de l'île de Shikoku durant l'opération Downfall. À partir du 15 juin, le commandant de la 55e armée est également le commandant-en-chef de toutes les forces japonaises de Shikoku et est nommé directement par l'empereur Hirohito.

La 55e armée est basée à Kōchi dans la préfecture du même nom. En dépit du statut prestigieux que lui apportent ses rapports directs avec l'empereur, comme d'autres corps d'armée formés dans l'urgence pendant cette période, elle est principalement composée de réservistes sous-entraînés, d'étudiants conscrits, et de miliciens locaux des corps combattants des citoyens patriotiques.

Elle est dissoute au moment de la reddition du Japon le sans avoir combattu.

Commandement[modifier | modifier le code]

Nom De À
Commandant Lieutenant-général Kumakichi Harada 7 avril 1945 15 août 1945
Chef d'État-major Major-général Koshiro Terakura 6 avril 1945 21 juin 1945
Chef d'État-major Major-général Masataka Kaburagi 21 juin 1945 20 septembre 1945

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frank Dorn, The Sino-Japanese War, 1937-41: From Marco Polo Bridge to Pearl Harbor, MacMillan., (ISBN 0-02-532200-1)
  • Victor Madej, Japanese Armed Forces Order of Battle, 1937-1945, Game Publishing Company,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]