51e bataillon de chasseurs alpins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

51e bataillon de chasseurs alpins
Création 2 août 1914
Dissolution 31 mars 1919
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Bataillon de chasseurs alpins
Rôle Infanterie de montagne
Garnison annecy 74000
Ancienne dénomination riotton honoré
Inscriptions
sur l’emblème
Voir étendard unique des chasseurs
Guerres Première Guerre mondiale

Le 51e bataillon de chasseurs alpins (51e BCA) est une unité militaire dissoute de l'infanterie alpine française (chasseurs alpins) qui participa notamment à la Première Guerre mondiale.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 1914 : création du 51e bataillon alpin de chasseurs à pied (51e BACP),
  • 1916 : devient le 51e bataillon de chasseurs alpins (51e BCA),
  • 1919 : dissolution du bataillon.

Historique des garnisons, campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Mobilisé à Annecy, c'est le bataillon de réserve du 11e BCA (son numéro d'ordre est obtenu en ajoutant 40 au numéro de son bataillon d'origine).

Rattachements successifs[modifier | modifier le code]

Le 51e BCA est mobilisé à Annecy au sein de la 148e brigade de la 74e division d'infanterie.

1914[modifier | modifier le code]

Bataillon créé début août 1914. Départ d’Annecy le 7 août pour des manœuvres préparatoires à Aime et Mâcot en Tarentaise. Embarquement de la gare d’Aime le 22 août pour Épinal puis St Dié (25 août). Engagé sur les hauteurs de St-Dié (hameau de Dijon) les 26 et 27 août, ses pertes sont importantes[1].)

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

En novembre et décembre 1917, le 51e bataillon de Chasseurs alpins participe à la bataille du Monte Tomba, en dessus de la Piave, sous le commandement du lieutenant colonel Quinat

1918[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Traditions[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas d'insigne pour le 51e BCA.

Devise[modifier | modifier le code]

Drapeau[modifier | modifier le code]

Comme tous les autres bataillons et groupes de chasseurs, le 51e BCA ne dispose pas d'un drapeau propre. (Voir le drapeau des chasseurs).

Décorations[modifier | modifier le code]

Le 51e BCA reçoit la fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre le .

Chant[modifier | modifier le code]

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

  • 2 août 1914 -  : capitaine Dechamps
  • 24 octobre 1914 - 14 novembre 1914 : capitaine Dingeon (tué le 14/11)
  • 15 novembre 1914 - 23 juillet 1915 : capitaine puis commandant de La Gréverie
  • 23 juillet 1915 - 31 décembre 1915 : capitaine Le Moing (tué le 31/12)
  • - 14 janvier 1916 : capitaine Maget (intérim)
  • 14 janvier 1916 - 20 mai 1916 : capitaine puis chef de bataillon Thierry
  • 20 mai 1916 - 3 juin 1916 : capitaine Cherel
  • 3 juin 1916 - 29 mars 1919 : capitaine puis chef de bataillon de Fabry-Fabrègues

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au bataillon[modifier | modifier le code]

Personnalités ayant servi au sein du bataillon[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]