4e régiment d'artillerie coloniale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

4e Régiment d'Artillerie de Marine
Image illustrative de l’article 4e régiment d'artillerie coloniale
Insigne régimentaire du 4e Régiment d’Artillerie Coloniale.

Création
Dissolution 31 décembre 1962
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment d'artillerie de marine
Rôle Artillerie
Ancienne dénomination 4e Régiment d'Artillerie Coloniale
Couleurs Rouge et bleu
Inscriptions
sur l’emblème
Sontay 1883
Bac-Ninh1884
Langson 1884
Tuyen-Quan1885
Hoa-Moc1885
Tien-Tsin1900
Pékin 1900
Indochine 1945-1954
Anniversaire Bazeilles
Guerres Guerre d'Indochine

Le 4e Régiment d'Artillerie Coloniale4e Régiment d'Artillerie de Marine' était une unité de l'armée de terre française, de l'artillerie de marine.

Insigne des troupes de marine.jpg

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • Le 1er avril 1900 création du Régiment d'Artillerie de Marine d'Indochine.
  • Le 1er janvier 1901 il devient Régiment d'Artillerie Coloniale de l'Indochine.
  • Le Régiment d'Artillerie Coloniale de l'Indochine est dédoublé en Régiment d'Artillerie Coloniale du Tonkin et Régiment d'Artillerie Coloniale de Cochinchine.
  • Le il devient le 4e régiment d'artillerie coloniale par changement d'appellation (Régiment d'Artillerie Coloniale du Tonkin).
  • Le 31 mai 1955 dissolution.
  • Le recréation par changement du 205eB.I. devient 1er groupe du 4eR.A.C.
  • Le il redevient 4e Régiment d'Artillerie de Marine.
  • Le 31 décembre 1962 dissolution du 4e R.A.Ma.

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

Historique des garnisons, campagnes et batailles du 4e R.A.C[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

En 1904 le régiment le 4e R.A.C la 1re formation est implanté à Hanoi, Lạng Sơn, Dap Cau, Hải Phòng.

La Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Au Tonkin. Le 4e régiment d’artillerie coloniale à Hanoi (cinq batteries dont deux montées) et la 6e compagnie mixte d'ouvriers à Hanoi.

  • En 1918, Une batterie de 75 constituée avec des éléments des 4e Régiment d’Artillerie Colonial et 5e Régiment d’Artillerie Coloniale forme un élément du Bataillon colonial sibérien qui lutte contre les Bolcheviks en Sibérie.

L'entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]


La Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le 2e Groupe d'artillerie du 4e régiment d'artillerie coloniale participe à la défense du Lang Son contre les japonais jusqu'au 25 septembre 1940.

Il participe avec le 1er,4e,7e groupe puis la 4e batterie du 2e groupe aux opérations contre la Thaïlande jusqu'au 28 janvier 1941.

Entièrement ou presque détruit lors du coup de force de l'armée japonaise 9 et 10 mars 1945.

Artillerie de Marine.jpg

L'après Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le 2e bataillon du 4e régiment d’artillerie coloniale, au Tonkin, en janvier 1953.
Le 2/4e RAC est aérotransporté à Diên Biên Phu en décembre 1953.
Le 31 mai 1955 dissolution.
Le 1er septembre 1956 recréation par changement du 205eB.I. devient 1er groupe du 4eR.A.C.
Le 1er décembre 1958 il redevient 4e Régiment d'Artillerie de Marine.
Le 31 décembre 1962 dissolution du 4e R.A.Ma.


Etendard du régiment[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions[1]:

4e régiment d'artillerie coloniale - drapeau.svg

décorations[modifier | modifier le code]


Insigne du 4e régiment d'artillerie de marine[modifier | modifier le code]


Héraldique[modifier | modifier le code]


Signification[modifier | modifier le code]


Devise du 4e régiment d'artillerie de marine[modifier | modifier le code]


Personnages célèbres ayant servi au 4e R.A.C[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :