4 Heures de Shanghai 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
4 Heures de Shanghai 2018
Description de l'image 4 Heures de Shanghai.jpg.
Généralités
Sport Endurance
Organisateur(s) Automobile Club de l'Ouest
Édition 2e
Lieu(x) Drapeau : République populaire de Chine Shanghai
Date Le
Participants 27
Site(s) Circuit international de Shanghai

Palmarès
Vainqueur Drapeau : Suisse Spirit of Race

Les 4 Heures de Shanghai 2018, disputées le sur le Circuit international de Shanghai, sont la deuxième édition de cette course, la première sur un format de quatre heures, et la première manche de l'Asian Le Mans Series 2018-2019.

Engagés[modifier | modifier le code]

La liste officielle des engagés est composée de 27 voitures, dont 8 en LMP2, 10 en LMP3, 5 en GT et 4 en GT Cup.[1]

Qualifications[modifier | modifier le code]

Temps réalisés lors de la séance de qualification (vainqueurs de catégorie en gras)[2]
Pos. Classe Écurie Pilote Temps Tours
1 LMP2 8 Drapeau : Suisse Spirit of Race Drapeau : Brésil Pipo Derani 1 min 55 s 476 3
2 LMP2 24 Drapeau : Portugal Algarve Pro Racing Drapeau : Royaume-Uni Harrison Newey 1 min 55 s 804 2
3 LMP2 22 Drapeau : États-Unis United Autosports Drapeau : Royaume-Uni Philip Hanson 1 min 56 s 230 7
4 LMP2 1 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing X Jota Drapeau : Malaisie Jazeman Jaafar 1 min 56 s 444 5
5 LMP2 23 Drapeau : États-Unis United Autosports Drapeau : États-Unis Guy Cosmo 1 min 56 s 445 6
6 LMP2 35 Drapeau : France Panis-Barthez Compétition Drapeau : France Matthieu Lahaye 1 min 56 s 507 3
7 LMP2 25 Drapeau : Portugal Algarve Pro Racing Drapeau : Danemark Anders Fjordbach 1 min 57 s 146 7
8 LMP2 4 Drapeau : Slovaquie ARC Bratislava Drapeau : République populaire de Chine Kang Ling (en) 1 min 57 s 835 2
9 LMP3 13 Drapeau : Pologne Inter Europol Competition Drapeau : Pologne Jakub Śmiechowski 1 min 59 s 711 2
10 LMP3 65 Drapeau : Malaisie Viper Niza Racing (en) Drapeau : Royaume-Uni Nigel Moore 1 min 59 s 898 2
11 LMP3 2 Drapeau : États-Unis United Autosports Drapeau : Royaume-Uni Wayne Boyd 1 min 59 s 927 7
12 LMP3 3 Drapeau : États-Unis United Autosports Drapeau : Royaume-Uni Matthew Bell 2 min 00 s 416 6
13 LMP3 36 Drapeau : Philippines Eurasia Motorsport Drapeau : Australie Aidan Read 2 min 00 s 631 3
14 LMP3 79 Drapeau : Royaume-Uni Ecurie Ecosse/Nielsen Racing Drapeau : Écosse Colin Noble 2 min 00 s 924 2
15 LMP3 7 Drapeau : Royaume-Uni Ecurie Ecosse/Nielsen Racing Drapeau : Danemark Christian Stubbe Olsen 2 min 01 s 216 5
16 LMP3 38 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing X Jota Drapeau : Suisse Hugo de Sadeleer 2 min 01 s 218 4
17 GT 88 Drapeau : République populaire de Chine Tianshi Racing Team Drapeau : Belgique Dries Vanthoor 2 min 02 s 603 2
18 GT 11 Drapeau : Japon Car Guy Racing Drapeau : Royaume-Uni James Calado 2 min 03 s 286 5
19 GT 51 Drapeau : Suisse Spirit of Race Drapeau : Italie Alessandro Pier Guidi 2 min 03 s 375 6
20 LMP3 50 Drapeau : Japon R24 Drapeau : Belgique Sarah Bovy 2 min 03 s 664 6
21 LMP3 37 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Drapeau : Corée du Sud Hwang Doyun 2 min 03 s 736 6
22 GT 66 Drapeau : République populaire de Chine Tianshi Racing Team Drapeau : Suisse Massimiliano Wiser 2 min 05 s 752 7
23 GT Cup 16 Drapeau : Hong Kong Modena Motorsports Drapeau : Danemark Benny Simonsen (de) 2 min 08 s 401 6
24 GT Cup 59 Drapeau : Malaisie EKS Motorsports Drapeau : République populaire de Chine Lu Wen Long 2 min 09 s 039 4
25 GT 5 Drapeau : Royaume-Uni Red River Sport by TF Sport Drapeau : Royaume-Uni Bonamy Grimes 2 min 10 s 609 4
26 GT Cup 21 Drapeau : Hong Kong OpenRoad Racing 2 min 10 s 780 4
27 GT Cup 12 Drapeau : Australie Earl Bamber Motorsport Drapeau : Australie Graeme Dowsett 2 min 17 s 993 6

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Départ des 4 Heures de Shanghai 2018

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Voici le classement provisoire au terme de la course[3].

  • Les vainqueurs de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.
  • Pour la colonne Pneus, il faut passer le curseur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.
Pos Classe no  Écurie Pilotes Châssis Pneus Tours Temps
Moteur
1 LMP2 8 Drapeau : Suisse Spirit of Race Drapeau : Royaume-Uni Alexander West
Drapeau : France Côme Ledogar
Drapeau : Brésil Pipo Derani
Ligier JS P2 M 115 4 h 03 min 43 s 947
Nissan VK45DE 4.5 L V8 Atmo
2 LMP2 22 Drapeau : États-Unis United Autosports Drapeau : Royaume-Uni Philip Hanson
Drapeau : Royaume-Uni Paul Di Resta
Ligier JS P2 M 115 + 1 min 47 s 019
Nissan VK45DE 4.5 L V8 Atmo
3 LMP2 23 Drapeau : États-Unis United Autosports Drapeau : États-Unis Guy Cosmo
Drapeau : États-Unis Patrick Byrne
Drapeau : Turquie Salih Yoluç (en)
Ligier JS P2 M 114 + 1 tour
Nissan VK45DE 4.5 L V8 Atmo
4 LMP2 4 Drapeau : Slovaquie ARC Bratislava Drapeau : Slovaquie Miro Konopka
Drapeau : République populaire de Chine Kang Ling (en)
Drapeau : Royaume-Uni Darren Burke
Ligier JS P2 M 114 + 1 tour
Nissan VK45DE 4.5 L V8 Atmo
5 LMP2 25 Drapeau : Portugal Algarve Pro Racing Drapeau : États-Unis Mark Patterson
Drapeau : Danemark Anders Fjordbach
Drapeau : États-Unis Chris McMurry
Ligier JS P2 M 114 + 1 tour
Judd HK 3.6 L V8 Atmo
6 LMP2 35 Drapeau : France Panis-Barthez Compétition Drapeau : France Matthieu Lahaye
Drapeau : France Jean-Baptiste Lahaye
Drapeau : France François Heriau
Ligier JS P2 M 113 + 2 tours
Judd HK 3.6 L V8 Atmo
7 LMP3 13 Drapeau : Pologne Inter Europol Competition Drapeau : Pologne Jakub Śmiechowski
Drapeau : Allemagne Martin Hippe
Ligier JS P3 M 112 + 3 tours
Nissan VK50VE 5.0 L V8 Atmo
8 LMP3 2 Drapeau : États-Unis United Autosports Drapeau : Royaume-Uni Chris Buncombe
Drapeau : Canada Garett Grist
Drapeau : Royaume-Uni Wayne Boyd
Ligier JS P3 M 112 + 3 tours
Nissan VK50VE 5.0 L V8 Atmo
9 LMP3 36 Drapeau : Philippines Eurasia Motorsport Drapeau : Japon Nobuya Yamanaka
Drapeau : Australie Aidan Read
Ligier JS P3 M 111 + 4 tours
Nissan VK50VE 5.0 L V8 Atmo
10 LMP3 79 Drapeau : Royaume-Uni Ecurie Ecosse/Nielsen Racing Drapeau : Royaume-Uni Tony Wells
Drapeau : Écosse Colin Noble
Ligier JS P3 M 111 + 4 tours
Nissan VK50VE 5.0 L V8 Atmo
11 LMP3 7 Drapeau : Royaume-Uni Ecurie Ecosse/Nielsen Racing Drapeau : Danemark Christian Stubbe Olsen
Drapeau : Royaume-Uni Nick Adcock
Ligier JS P3 M 111 + 4 tours
Nissan VK50VE 5.0 L V8 Atmo
12 LMP3 3 Drapeau : États-Unis United Autosports Drapeau : États-Unis Jim McGuire
Drapeau : Royaume-Uni Matthew Bell
Drapeau : Pays-Bas Kay Van Berlo
Ligier JS P3 M 110 + 5 tours
Nissan VK50VE 5.0 L V8 Atmo
13 GT 11 Drapeau : Japon Car Guy Racing Drapeau : Japon Takeshi Kimura
Drapeau : Italie Kei Cozzolino (en)
Drapeau : Royaume-Uni James Calado
Ferrari 488 GT3 M 110 + 5 tours
Ferrari F154CB 3.9 L V8 Turbo
14 GT 51 Drapeau : Suisse Spirit of Race Drapeau : Italie Alessandro Pier Guidi
Drapeau : Brésil Oswaldo Negri Jr.
Drapeau : États-Unis Francesco Piovanetti
Ferrari 488 GT3 M 109 + 6 tours
Ferrari F154CB 3.9 L V8 Turbo
15 GT 5 Drapeau : Royaume-Uni Red River Sport by TF Sport Drapeau : Royaume-Uni Johnny Mowlem
Drapeau : Royaume-Uni Bonamy Grimes
Aston Martin V12 Vantage GT3 M 108 + 7 tours
Aston Martin 6.0L V12 Atmo
16 LMP3 50 Drapeau : Japon R24 Drapeau : Japon Marie Iwaoka
Drapeau : Belgique Sarah Bovy
Drapeau : Pays-Bas Stéphane Kox
Ligier JS P3 M 107 + 8 tours
Nissan VK50VE 5.0 L V8 Atmo
17 LMP3 65 Drapeau : Malaisie Viper Niza Racing (en) Drapeau : Malaisie Douglas Khoo (en)
Drapeau : Royaume-Uni Nigel Moore
Ligier JS P3 M 106 + 9 tours
Nissan VK50VE 5.0 L V8 Atmo
18 GT 66 Drapeau : République populaire de Chine Tianshi Racing Team Drapeau : République populaire de Chine Xu Wei
Drapeau : Suisse Massimiliano Wiser
Mercedes-AMG GT3 M 106 + 9 tours
Mercedes-AMG M159 6.2 L V8 Atmo
19 GT Cup 16 Drapeau : Hong Kong Modena Motorsports Drapeau : Danemark Benny Simonsen (de)
Drapeau : France Philippe Descombes (en)
Porsche 911 GT3 Cup M 102 + 13 tours
Porsche 4.0 L Flat-6 Atmo
20 GT Cup 59 Drapeau : Malaisie EKS Motorsports Drapeau : République populaire de Chine Lu Wen Long
Drapeau : République populaire de Chine Bao Jinlong
Porsche 911 GT3 Cup M 101 + 14 tours
Porsche 4.0 L Flat-6 Atmo
21 LMP3 38 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing X Jota Drapeau : République populaire de Chine Neric Wei (en)
Drapeau : Suisse Hugo de Sadeleer
Ligier JS P3 M 98 + 17 tours
Nissan VK50VE 5.0 L V8 Atmo
22 GT Cup 21 Drapeau : Hong Kong OpenRoad Racing Drapeau : Pays-Bas Francis Tjia
Drapeau : Indonésie Michael S.
Porsche 911 GT3 Cup M 98 + 17 tours
Porsche 4.0 L Flat-6 Atmo
Abd. GT 88 Drapeau : République populaire de Chine Tianshi Racing Team Drapeau : République populaire de Chine Zhang Ya Qi
Drapeau : République populaire de Chine Chen Weian
Drapeau : Belgique Dries Vanthoor
Audi R8 LMS M 78
Audi 5.2 L V10 Atmo
Abd. GT Cup 12 Drapeau : Australie Earl Bamber Motorspor Drapeau : Taïwan Jeffrey Chiang
Drapeau : Australie Graeme Dowsett
Drapeau : Australie Will Bamber
Porsche 911 GT3 Cup M 61
Porsche 4.0 L Flat-6 Atmo
Abd. LMP2 1 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing X Jota Drapeau : Malaisie Jazeman Jaafar
Drapeau : Malaisie Nabil Jeffri
Drapeau : Malaisie Weiron Tan
Oreca 05 M 36
Nissan VK45DE 4.5 L V8 Atmo
Abd. LMP2 24 Drapeau : Portugal Algarve Pro Racing Drapeau : France Andrea Pizzitola
Drapeau : Royaume-Uni Harrison Newey
Drapeau : Pays-Bas Ate De Jong
Ligier JS P2 M 9
Judd HK 3.6 L V8 Atmo
Ex. LMP3 37 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Drapeau : Japon Yoshiharu Mori
Drapeau : Corée du Sud Hwang Doyun
Drapeau : Australie Neale Muston
Ligier JS P3 M
Nissan VK50VE 5.0 L V8 Atmo
  • Note : la Ligier JS P3 n°37 de l'écurie Jackie Chan DC Racing a été exclue car Yoshiharu Mori n'a pas conduit. Ce pilote était bien inscrit sur la voiture n°37, mais pour cause de non-paiement convenu avec son équipe dans les délais impartis, Jackie Chan DC Racing ne l'a pas fait rouler.[4]

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[5][modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • Longueur du circuit : 5,451 km
  • Distance parcourue par les vainqueurs : 626,865 km

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Mercier, « Shanghai : un plateau de choix pour ouvrir la saison 2018/2019 », sur endurance-info.com, (consulté le 29 novembre 2018)
  2. (en) ACO, « 4 Hours of Shanghai - Qualifying » [PDF], sur getraceresults.com, (consulté le 25 novembre 2018).
  3. (en) ACO, « 4 Hours of Shanghai 2018 - Provisional Race Results », sur getraceresults.com, (consulté le 25 novembre 2018)
  4. (en) Graham Goodwin, « Shanghai Post Race Notebook », sur dailysportscar.com, (consulté le 25 novembre 2018)
  5. (en) ACO, « 4 Hours of Shanghai 2018 - Stat », sur getraceresults.com, (consulté le 25 novembre 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :