45e régiment du génie de l'air

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

45e régiment du génie de l'air
Image illustrative de l’article 45e régiment du génie de l'air
Insigne régimentaire du 45e Bataillon du Génie de l’Air

Création 1956-1980
Dissolution 1993-1996
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre pour administration
Armée de l'air pour emploi
Type Régiment du Génie
Rôle construction et de maintien en état des pistes d'aviation de l'armée de l'air
Fait partie de Génie de l'Air
Garnison Toulouse-Balma BA 209
Ancienne dénomination 45e BGA après 45e RGA
Guerres Guerre d'Algérie pour la 45e Cie de Terrain du Génie de l'Air

Le 45e régiment du génie de l'air était un régiment de l'armée de Terre de l'arme du Génie, mis à disposition du commandement de l’Armée de l'air. Les personnels du Génie de l'Air relevaient, pour les appelés, du contingent « Air » annuel, pour les personnels d'active, pratiquement tous du Génie-Terre, mais « prêtés » contre remboursement. Les hommes avaient donc la particularité de porter des fourreaux d'épaule mixtes air/génie (velours noir, galons génie et charognard type Armée de l'air).

Le régiment était basé à Balma près de Toulouse quartier "Balma-ballon" sur la base aérienne 727 Toulouse Balma « Lieutenant-colonel Azama », anciennement BE 209 et 130, qui est une emprise militaire sans piste.

Les régiments de génie de l'air étaient au nombre de quatre ; les 15e, 25e, 35e et 45e bataillon puis régiment. Un seul existe encore : le 25e régiment du génie de l'air

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 1955 : Un détachement de travail du 15e R.G.A. est formé le 1er août 1955 sous les ordres du Lieutenant Denquin[1]. Ce détachement sera constitué en 45e Compagnie de Terrains du Génie de l'Air[2]. À partir du 1er octobre 1955, le détachement de travail est affecté à Reghaia Algérie à 20 km à l'Est d'Alger. Ce détachement d'un effectif total de 1 officier, 7 sous-officiers et 50 caporaux et sapeurs est renforcé à compter du 30 novembre 1955 d'un détachement composé d'1 adjudant, 1 sergent-chef, 9 sergents et 84 caporaux et sapeurs dont 4 du 25e B.G.A.
  • Le 45e Régiment du Génie de l'Air est créé le 1er janvier 1972 et dissous le 1er septembre 1980.

Colonels et Chefs de Corps[modifier | modifier le code]

Le 1er Commandant du 45e BAGA (1956-1958) était le Chef de Bataillon Félix BONNAUD Le chef de bataillon RICHARD commande l'unité de 1958 à 1960 Le Commandant du régiment en 1973 et 1974 était le Lieutenant Colonel Meurier 1977 le lieutenant colonel Burgy

Insigne de béret du génie

Le Commandant du Régiment en 1978 était le Lieutenant Colonel Heurteau

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il n'est pas doté d'emblême, seulement d'un fanion[5].

Le 45e BAGA a fait campagne en Algérie. Le Génie de l'Air n'a pas été retenu pour porter l'inscription AFN sur le drapeau.

Rôle du régiment[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Génie de l'Air.

Une des missions de ces régiments est de maintenir en état de fonctionnement les bases aériennes surtout en période de conflit. Les entraînements à cette mission s'appelaient, en fin des années 1970, les opérations rustines.

Sources et bibliographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Historique du 15e Régiment du Génie de l'Air, 1982/1983, Service Historique des Armées, Vincennes
  2. décision ministérielle n° 12930/EMAA/I/OS du 13 août 1955
  3. décision ministérielle n° 5453/EMAA/I/OS du 6 mars 1956
  4. Histoire de la 115e CMGA http://gadper.free.fr/public/Polynesie/les_anciens_racontent/HISTOIRE_DE_LA_115eme_COMPAGNIE_DE_MARCHE_DU_GENIE_DE_L_AIR.html
  5. Information donnée par le Capitaine Lahsaini responsable des traditions puis de la salle d'honneur du 25e RGA.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]