4-Méthylthioamphétamine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

4-Méthylthioamphétamine
Image illustrative de l’article 4-Méthylthioamphétamine
Identification
Nom UICPA (R,S) 1-[4-(méthylsulfanyl)phényl]propan-2-amine
No CAS 14116-06-4 (R,S)
1030831-15-2 (R)
943816-61-3 (S)
PubChem 151900
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C10H15NS  [Isomères]
Masse molaire[1] 181,298 ± 0,014 g/mol
C 66,25 %, H 8,34 %, N 7,73 %, S 17,69 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La 4-méthylthioamphétamine (4-MTA) est une drogue de synthèse, développée dans les années 1990 par une équipe dirigée par David E. Nichols à l'université de Purdue. Il s'agit d'un agent non-neurotoxique qui libère de la sérotonine (SSRA (en)) chez les animaux[2],[3],[4]. Elle est de loin liée à plusieurs autres SSRAs, y compris le MMAI (en), le MDAI I (en) et le MDMAI (en).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. « p-methylthioamphetamine is a potent new non-neurotoxic serotonin-releasing agent. », Eur J Pharmacol., vol. 229, no 1,‎ , p. 31–38 (PMID 1473561, DOI 10.1016/0014-2999(92)90282-9)
  3. Q Li, I Murakami, S Stall et AD Levy, « Neuroendocrine pharmacology of three serotonin releasers: 1-(1,3-benzodioxol-5-yl)-2-(methylamino)butane (MBDB), 5-methoxy-6-methyl-2-aminoindan (MMAi) and p-methylthioamphetamine (MTA). », The Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics, vol. 279, no 3,‎ , p. 1261–7 (PMID 8968349)
  4. J Murphy, JJ Flynn, DM Cannon et PJ Guiry, « In vitro neuronal and vascular responses to 5-hydroxytryptamine: modulation by 4-methylthioamphetamine, 4-methylthiomethamphetamine and 3,4-methylenedioxymethamphetamine. », European Journal of Pharmacology, vol. 444, nos 1–2,‎ , p. 61–7 (PMID 12191583, DOI 10.1016/S0014-2999(02)01586-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]