3e régiment médical

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

3e régiment médical
Création
Dissolution
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment Médical
Rôle Service de Santé des Armées
Garnison Camp de La Valbonne
Ancienne dénomination Groupe médical
Devise Au combat pour sauver

Le 3e régiment médical était un régiment de l'armée française, basé au camp de La Valbonne dans l'Ain et dont la dissolution est intervenue le [1] ; le régiment a en effet été fusionné avec deux autres régiments pour donner naissance au régiment médical.

Organisation[modifier | modifier le code]

Il est composé de deux HMC (unités de réserve).

Créé le , dans le cadre des mesures de restructuration de l'armée de terre, le groupe médical s'est vu attribuer le patrimoine des unités du service de santé qui ont servi en Indochine entre 1945 et 1954. Dans des conditions particulièrement difficiles, à des milliers de kilomètres du territoire national, des hommes et des femmes médecins, infirmiers et personnels soignants ont apporté, tant aux soldats du corps expéditionnaire qu'aux populations civiles, un soutien sans faille qui leur a valu l'admiration de tous, et même de l'adversaire. Parfaitement intégrés aux unités des forces, ils ont partagé, souvent jusqu'au sacrifice suprême, les souffrances et la gloire du combattant. Ils sont l'exemple pour la nouvelle génération que représente ce groupe médical[non neutre]. Le le groupe médical a changé d'appellation pour devenir le 3e régiment médical.

Missions[modifier | modifier le code]

Le 3e régiment médical est une composante de la brigade logistique. Il est caractérisé par une grande mobilité et est équipé de matériels comme les éléments techniques modulaires (ETM) du service de santé, véritables unités de chirurgie et de réanimation, transportables par voies aérienne et routière. Le soutien sanitaire des régiments constitue sa mission majeure. Travaillant au profit des unités projetées, le 3e régiment médical assure le relais entre les postes de secours régimentaires et les hôpitaux de l'arrière, grâce à ses sections de ramassage, de triage et de décontamination médicale NBC.

Il assure également le maintien en condition et la montée en puissance des matériels des quatre hôpitaux mobiles de campagne, soit plus de 1 000 véhicules et remorques.

Le régiment participe en permanence à de nombreuses missions extérieures en unité constituée, ou par petits détachements.

Composition[modifier | modifier le code]

Fort de 950 hommes, le 3e régiment médical se compose d’une compagnie de commandement et de soutien, de trois compagnie médico-chirurgical (1re compagnie medico-chirurgicale de montagne, 2e compagnie medico-chirurgical urbaine et 3e compagnie medico-chirurgical amphibie), d'une compagnie de décontamination NBC, d'une compagnie de ravitaillement sanitaire détachée sur le site de Chanteau dans le Loiret et du 826e Hôpital Mobile de Campagne (HMC) qui est l'unité d'instruction du régiment.

Matériels[modifier | modifier le code]

Le régiment inclut 700 véhicules dont 32 ETM, 36 véhicules de l'avant blindés sanitaires (VAB), 32 véhicules de transport logistique avec remorques, 136 ambulances spécialisées.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Un nouveau drapeau pour le régiment médical à La Valbonne », sur Journal Le Progrès, (consulté le 15 juillet 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]