3e régiment de commandement et de soutien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

3e Régiment de Commandement et de Soutien
Création 1978
Dissolution 1991
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment
Rôle Commandement et soutien logistique de la 3e D.B
Garnison Quartier Vauban à Fribourg-en-Brisgau (RFA)
Devise Partout et toujours
Inscriptions
sur l’emblème
ESPAGNE 1809-1813
CRIMEE 1854-1855
GRANDE GUERRE 1914-1918
ITALIE 1944
Guerres Guerre de Crimée
Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale

Le 3e régiment de commandement et de soutien a été créé par décision ministérielle du signée du Général de Corps d'Armée Bley, Major Général de l'Armée de Terre.

L'étendard du 3e R.C.S est remis au régiment le .

Différentes unités[modifier | modifier le code]

Le 3e régiment de commandement et de soutien est le régiment le plus important en effectif de la 3e division blindée. Il est composé de 8 unités élémentaires et comprend :

TRAIN :

  • 3e E.C.Q.G. escadron de commandement et de quartier général
  • 3e E.T. escadron de transport
  • 3e E.C. escadron de circulation routière
  • 11e E.I. escadron d'instruction (Le 11e E.I. effectue également l'instruction des appelés destinés au CIEC, 613 GCAT, au 702 GECA et au CHA Limousin)


TRANSMISSION :

  • 3e C.T.D. compagnie de transmission divisionnaire


MATERIEL : (par décision n° 636 en date du le Ministre de la Défense crée le 3e Bataillon du Matériel comprenant trois unités élémentaires) :

  • 1er compagnie stationnée à FRIBOURG-en-BREISGAU
  • 2e compagnie stationnée à VILLINGEN (avec un détachement à STETTEN)
  • 3e compagnie stationnée à FRIBOURG-en-BREISGAU (avec un détachement à MULHEIM et un autre détachement à OFFENBOURG)

Les chefs du 3e RCS[modifier | modifier le code]

Colonel BODIOU (01.07.1978 - 04.07.1980) Lieutenant-Colonel COURTOIS (04.07.1980 - 06.07.1982) Colonel MONTIGAUD (06.07.1982 - 06.07.1984) Colonel JAWORSKI (06.07.1984 - 30.08.1985) Lieutenant-Colonel LE FLOC'H (30.08.1985 - 31.08.1987) Lieutenant-Colonel BALLUFIN (31.08.1987 - 31.08.1989) Colonel BAUDOUX (31.08.1989 - 31.07.1991)

Drapeau[modifier | modifier le code]

Nom des Batailles inscrites sur les plis de son Drapeaux[1]:

Insigne[modifier | modifier le code]

Insigne des R.C.S avec une roue crénelée d'argent. L'insigne est surmonté de l'aigle impérial du 1er empire. Au centre de l'insigne, les 3 croissants (bleu - blanc - rouge) de la 3e D.B. Division blindée héritière de la 3e D.I.A (Général De Monsabert)

Historique[modifier | modifier le code]

Le 3e R.C.S. relève de sa filiation du 3e Bataillon du Train des équipages militaires crée en 1807, des Corps de l'Armée de même numérotation qui lui ont succédé jusqu'à la 3e Compagnie Régionale du Train dissoute en tant que corps le et du Train de la 3e Division d'Infanterie Algérienne pour la période du au . Il en recueille l'historique, les traditions, les décorations et citations collectives. Après la dissolution du 83e R.S. (régiment de soutien), le 3e R.C.S. est créé dans la même ville, à FRIBOURG-en-BREISGAU (R.F.A) au Quartier Vauban, qu'il partage avec le 53e R.T. (régiment de transmission). Le fanion du 83e R.S. puis du 3e R.C.S. conservé dans la salle d'honneur du régiment est décoré :

  • Médaille du Mexique (1863 - 1867) et porte dans les inscriptions CRIMEE (1854 - 1855) -
  • MEXIQUE (1863 - 1867) - GRANDE GUERRE (1914 - 1918) - ITALIE (1944) - FRANCE (1944 - 1945).

Le 3e R.C.S. est dissous au mois de , faisant suite à la réduction des F.F.A (forces françaises en Allemagne) après la chute du Mur de BERLIN et la fin de la "guerre froide".

Au mois d' est toujours présent au Quartier Vauban, le 53e R.T. et le G.S.Z. (groupement de soutien zonal) qui est créé avec du personnel de l'ancien 3e R.C.S. (soit l'équivalent d'un escadron, logé dans l'ancien bâtiment du 11e E.I.).

En 1992, le Quartier Vauban est redonné à la ville de FRIBOURG-en-BREISGAU après le départ définitif de l'ensemble des militaires français. (Le G.S.Z. est dissous et le 53e R.T. rejoint sa nouvelle garnison à LUNEVILLE).

Aujourd'hui, si quelques anciens bâtiments militaires ont été rénovés avec des normes écologiques, le Quartier Vauban évoque désormais un écoquartier réputé.

Missions[modifier | modifier le code]

Soutien logistique de la 3e D.B.

Régiment de tradition Train, mais également composé des Armes : - Transmissions - Matériel - Service de Santé

Principales manœuvres :

SOLON 1988 VALMY 1988 PEGASE 1990 HIPPOCRENE 1990

Principaux matériels utilisés au sein du régiment :

RENAULT VTL BERLIET GBC 8KT MERCEDES UNIMOG PEUGEOT P.4 MOTOCYCLETTE HONDA 250 CM3

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Service Historique de la Défense, Décision N° 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]