3e Division canadienne (1915-1919)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 3e division.
3e Division canadienne
Création 1915
Dissolution 1919
Pays Drapeau du Canada Canada
Allégeance Alliés
Branche Corps expéditionnaire canadien
Type Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1916 - Bataille du mont Sorrel
1916 - Bataille de la Somme
(Bataille de Flers-Courcelette)
(Bataille de la crête de Thiepval)
1917 - Bataille de la crête de Vimy
1917 - Bataille de Passchendaele
1917 - Bataille de Cambrai
1918 - Bataille d'Amiens

La 3e Division canadienne était une formation du Corps canadien durant la Première Guerre mondiale. Elle a été formée en France en 1915 et placée sous le commandement du major-général Malcolm Mercer. Ses membres ont servi en France et en Flandre jusqu'à l'armistice. Pendant qu'il était à Ypres avec la 3e Division, Mercer est devenu le plus haut gradé canadien à mourir au combat durant la Première Guerre mondiale. Il fut remplacé par Louis Lipsett qui commanda la division jusqu'au mois de septembre 1918 peu avant d'être lui-même tué au combat.

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

  • 7e brigade d'infanterie canadienne :
The Royal Canadian Regiment, décembre 1915 - 11 novembre 1918.
Princess Patricia's Canadian Light Infantry, 24 décembre 1915 - 11 novembre 1918.
The Black Watch (Royal Highland Regiment) of Canada, décembre 1915 - 11 novembre 1918.
49e bataillon d'infanterie canadienne (en), décembre 1915 - 11 novembre 1918.
  • 8e brigade d'infanterie canadienne :
1er bataillon de fusiliers montés canadiens (en), décembre 1915 - 11 novembre 1918.
2e bataillon de fusiliers montés canadiens (en), décembre 1915 - 11 novembre 1918.
4e bataillon de fusiliers montés canadiens (en), décembre 1915 - 11 novembre 1918.
5e bataillon de fusiliers montés canadiens (en), décembre 1915 - 11 novembre 1918.
  • 9e brigade d'infanterie canadienne (rattachée en janvier 1916) :
43e bataillon d'infanterie canadienne (Cameron Highlanders), janvier 1916 - 11 novembre 1918.
52e bataillon d'infanterie canadienne (en), janvier 1916 - 11 novembre 1918.
58e bataillon d'infanterie canadienne (en), janvier 1916 - 11 novembre 1918.
60e bataillon d'infanterie canadienne (Victoria Rifles), décembre 1915 - 11 novembre 1918.
116e bataillon d'infanterie canadienne (en), janvier 1916 - 11 novembre 1918.

Historique[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

1918[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]