3 (album d'Indochine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 3 (homonymie).
3
Album de Indochine
Sortie
Enregistré 1985
Durée 40:26
Genre New wave
Producteur Philippe Eidel et Indochine
Label BMG Ariola

Albums par Indochine

Singles

  1. Canary Bay / Le Train sauvage
    Sortie : avril 1985
  2. 3e Sexe / Trois nuits par semaine
    Sortie : novembre 1985
  3. Tes yeux noirs / Monte Cristo
    Sortie : mai 1986

3 est le troisième album studio d'Indochine, sorti en 1985. Présenté par les médias de l'époque comme l'album de la maturité, il marque la première évolution musicale du groupe à travers des textes qui abordent de nouveaux thèmes, charnels et ambigus, des compositions débarrassées des gimmicks extrême-orientaux et l'apport des percussions du musicien Arnaud Devos qui accompagne également le groupe sur scène.

En termes de succès populaire 3 est aussi l'album de la consécration, toute une génération reprenant en chœur les titres phares qui le composent : 3e sexe est un hymne à la tolérance vestimentaire ou sexuelle, au droit à la différence, et devient le deuxième énorme tube du groupe. Canary Bay aborde le thème de l'homosexualité féminine. Trois nuits par semaine est directement inspiré du roman à forte connotation érotique et sensuelle L'Amant de Marguerite Duras. Tes yeux noirs est une chanson sur la séparation amoureuse et le désir de l'autre.

En plus de ces quatre singles, cet album comporte trois chansons demandées régulièrement par le public lors des concerts : Salombo (lors du Paradize Tour, Alice et June Tour et du Météor Tour), Monte Cristo (lors du Wax Tour et du Météor Tour) ainsi que À l'assault (lors du Paradize Tour et du Black City Tour). Elles sont généralement chantées lors des medleys acoustics.

Le nom de l'album a été choisi pour la signification religieuse du chiffre 3[1]. Plusieurs morceaux y font référence dans leur titre (3e sexe, 3 nuits par semaine) ou dans leurs paroles (Hors-la-loi). Le nombre de morceaux qui le compose (9) est également un multiple de 3.


Après une première apparition dans les charts en 1985, l'album atteint la deuxième place du Top 20 en mai 1986 et sera certifié double disque de platine par le SNEP[2] en octobre de la même année. À ce jour, plus de 800 000 exemplaires ont été vendus en France. Il a également été distribué en Belgique, en Suisse, en Allemagne, au Canada, au Danemark, en Suède où il a atteint la 9e place des charts (environ 20 000 exemplaires) et au Japon où les ventes sont restées symboliques (5 000 exemplaires).


Liste des titres[modifier | modifier le code]

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Enregistré aux studios Ferber à Paris et Red bus à Londres en janvier et février 1985
  • Ingénieurs du son : Franck Redlich, Graham Bonnet, Logan Waters
  • Mixage : Joe Glasman
  • Percussions : Arnaud Devos
  • Production réalisation : Philippe Eidel et Indochine
  • Producteur exécutif : Didier Guinochet
  • Conception pochette : Marion Bataille et Paolo Calia


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Indochine, Le Septennat, Biographie de Marc Thirion, 1988
  2. site http://www.infodisc.fr