375e anniversaire de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal
Logo de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal
Carte OPUS à l'effigie du 375e anniversaire dans le métro de Montréal.

Le 375e anniversaire de Montréal est une un événement historique célébré en 2017 à Montréal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire de Montréal.

En mai 1642, une quarantaine d’engagés venus de France, sous la gouverne de Paul de Chomedey de Maisonneuve et de Jeanne Mance débarquèrent sur les rives de ce qui allait devenir Montréal. Leur but était de fonder sur une île d’Amérique, une ville missionnaire où vivraient Premières nations et Français. Ce projet donne naissance par la suite à une des grandes métropoles culturelles, industrielles et commerciales d’Amérique du Nord.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le célébration est organisée par la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a pour mandat d’organiser les festivités et contributions socio-économiques qui marqueront le 375e anniversaire de Montréal en 2017.

La Société a un soutien financier de la Ville de Montréal, du gouvernement du Québec et du financement privé de onze Grandes Montréalaises.[1]

Critiques et opposition[modifier | modifier le code]

Des panneaux publicitaires dénonçant le maire de Montréal Denis Coderre apparaissent le jour du lancement des fêtes du 375e, le 17 mai 2017.
« Déniaise 375 » le 18 mai 2017 à Montréal.

Au coût estimé en mai 2017 de 1 023 524 138 dollars, dont 41 pour cent est payé par les contribuables montréalais[2], le coût des festivités du 375e de Montréal fait l'objet de critiques[3]. L'un des achats les plus critiqués est celui de bancs de granit en forme de souches d'arbres à 3,45 millions de dollars sur le mont Royal[4],[5], [6], dont le coût dépasse de 27 pour cent les estimations initiales de la ville[7]. Les célébrations sont aussi plombées par les retards qu'accusent de nombreux projets[8].

La tenue d'un « rodéo urbain » durant les fêtes du 375e est largement critiquée, à la fois pour l'utilisation d'animaux pour ce genre de spectacles et pour le lien douteux[9],[10] entre l'héritage de la ville de Montréal et cette activité[11],[12]. Un commanditaire, Loblaw, se dissocie de l'événement[13]. Des groupes de vétérinaires figurent parmi les opposants au rodéo[10].

Une publicité dévoilée en novembre 2016 ne mettant en vedette que des Blancs est retirée pour son manque de diversité[14]. Une seconde publicité en avril 2017 est retirée par la Ville pour les mêmes raisons, ayant ignoré les 32 % de minorités visibles habitant Montréal[15].

Projet Montréal, principal parti politique d'opposition à l'équipe du maire Denis Coderre, déplore que la collection de vêtements soulignant le 375e anniversaire soient fabriquée en Asie et non localement[16].

Plusieurs manifestations ont lieu le jour du lancement des célébrations le 17 mai 2017[17], où apparaissent notamment quatre panneaux publicitaires géants payés par la Fraternité des policiers et policières de Montréal et dénonçant Denis Coderre par le message : « Un maire qui méprise ses policières et policiers depuis 3 ans, ça se fête. »[18],[19]. Le jour du début des célébrations, des centaines de policiers du SPVM manifestent du Plateau Mont-Royal à l'Hôtel de ville de Montréal[20]. D'autres manifestations le jour du lancement des célébrations dénoncent la loi municipale visant certaines races de chiens et la tenue d'un controversé rodéo à Montréal durant l'été du 375e[17].

Legs[modifier | modifier le code]

Les célébrations du 375e anniversaire serviront à rénover certaines institutions mais aussi à ajouter des attraits touristiques et de réaménager Montréal. Ces investissements, qualifiés de « durables » par la Ville de Montréal, serviront, selon l'administration du maire Denis Coderre, à « façonner l’avenir de la métropole »[21] Voici la liste des lieux concernés[22]:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « À propos », sur 375mtl.com (consulté le 11 novembre 2016)
  2. La Vérif : un milliard de dollars pour le 375e de Montréal, François Cormier, Radio-Canada, 16 mai 2017.
  3. (en) Montreal 375: Is the party worth the price tag?, CTV Montreal, 17 mai 2017.
  4. Legs du 375e anniversaire de Montréal: des bancs de granite trop chers?, Marie Christine Trottier, Le Journal de Montréal, 1er juin 2016.
  5. (en) City's 375th anniversary project may leave Montrealers feeling stumped, James Mennie, Montreal Gazette, 1er juin 2016.
  6. (en) The Ridiculous Saga of Montreal's $3.5 Million Stumps, Amanda Cockburn, The Walrus, 14 juin 2016.
  7. (en) 'Why not plant trees?' Montrealers steaming over $3.45M granite stumps, Michelle Ghoussoub, CBC News, 1er juin 2016.
  8. 375e de Montréal: Des legs prêts… ou pas, Marie-Eve Shaffer, Journal Métro, 4 janvier 2017.
  9. Montréal ira de l’avant avec le rodéo malgré l'opposition, Laurence Houde-Roy, Le Journal de Montréal, 20 avril 2017.
  10. a et b (en) Vets, animal activists urge Montreal politicians to cancel rodeo event, CTV News, 28 mars 2017.
  11. Un rodéo qui soulève l'indignation, TVA Nouvelles, 6 avril 2017.
  12. (en) Urban rodeo part of Montreal’s 375th anniversary celebrations causing a stir, Gloria Henriquez, Global News, 14 janvier 2017.
  13. Loblaw se dissocie du rodéo du 375e anniversaire de Montréal, Pierre-André Normandin, La Presse, 12 février 2017.
  14. (en) Organizer apologizes after ad for Montreal's 375th features only white people, CBC News, 22 novembre 2016.
  15. Une nouvelle publicité de Montréal retirée pour son manque de diversité, Pierre-André Normandin, La Presse, 28 avril 2017.
  16. 375e: Projet Montréal dénonce des produits fabriqués en Asie, Romain Schué, Journal Métro, 23 janvier 2017.
  17. a et b (en) Church bells, protests, lighting of Jacques Cartier Bridge to mark Montreal's 375th Wednesday, CBC News, 16 mai 2017.
  18. La Fraternité des policiers et policières de Montréal se moque de Denis Coderre, HuffPost Québec, 17 mai 2017.
  19. (en) Police union billboards call out Coderre on Montreal's 375th, CTV Montreal, 17 mai 2017.
  20. Des centaines de policiers dans les rues pour manifester, TVA Nouvelles et Agence QMI, 17 mai 2017.
  21. « Accueil », sur ville.montreal.qc.ca (consulté le 11 novembre 2016)
  22. www.ville.montreal.qc.ca Des legs du 375e pour les Montréalais

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]