2Faces

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne rappeur québécois. Pour l'album de Patrick Bruel, voir De face.
2Faces
Surnom 2Faces Le Gémeaux, Dirty, Franky Diamond
Nom de naissance Francis Belleau
Naissance (39 ans)
Saint-Romuald, Québec, Drapeau du Canada Canada
Activité principale Rappeur, parolier, compositeur, producteur, réalisateur
Genre musical Hip-hop, rap québécois
Instruments Voix
Labels Explicit Productions Inc.
Site officiel Explicit Productions

2Faces, de son vrai nom Francis Belleau, né le à Saint-Romuald au Québec, est un rappeur, parolier, compositeur et producteur canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pionnier de la scène hip-hop québécoise, Belleau appartient au milieu du hip-hop local depuis la fin des années 1990. Après le succès de son premier groupe, La Constellation[1], dont le premier album parait en 1998, Belleau présente son premier album solo, Appelle ça comme tu veux, publié à Montréal en 1999 sous le nom de 2Faces Le Gémeaux[2]. Dans cet album, le single Tu vois le genre ? est le morceau le plus remarquable. L’album contient également une collaboration marquante dans la pièce Interurbain, avec Rainmen et Muzion. Des producteurs du Canada (Scam de Toronto, Kemo de Vancouver et Vaine de Montréal) participent au projet. Depuis, le chanteur est copropriétaire d'un label, Explicit Productions.

En 2000, la compilation Berceau de l’Amérique est lancée sur ce label. 2Faces assure les productions pour Muzion, Onze, Canox, et d'autres[3]. De nouveaux artistes, comme King et Taktika, y participent[4],[5]. En 2001, le collectif 83, avec 2Faces en tête, voit le jour. Il réunit également Canox, Onze et les membres de Taktika. Ce collectif émet continuellement sur Musique Plus pendant trois ans, au cours desquelles ils réalisent de nombreux vidéo-clips dont J’fais c’que j’peux. À l’ADISQ, en 2002, le collectif 83 monte sur scène sans invitation pour passer signaler son mécontentement face au sort réservé au rap dans l’industrie, ce qui suscite les applaudissements du public. Cet événement est largement relayé dans les médias[6].

2Faces recommence ensuite sa carrière en solo à travers Game Over, album paru le 14 octobre 2003. Quoi qu'il assure la majorité de la production, 2Faces s'entoure de quelques beatmakers supplémentaires. Il signe également la réalisation du disque et Daniel Ste-Marie (Rainmen, 83, Dubmatique) obtient quant à lui le crédit pour le mixage. Cette œuvre solo traite des thématiques plus personnelles, et on y trouve notamment la pièce Rien que la vérité.

Après plusieurs années d'absence, 2Faces publie un nouvel album intitulé Moi, 2Faces et Dirty le 23 janvier 2007. Puis en novembre 2009, Explicit Productions lance un album du collectif 83 pour célébrer les 10 ans d’existence du label. Cet album contient deux CD dont une anthologie des plus grands succès du groupe et 6 nouvelles chansons.

Vers la fin 2010, 2Faces publie un nouvel album, 'Auto-reverse', contenant plusieurs collaboration, notamment avec un membre du groupe Onyx, Sticky Fingaz.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Appelle-ça comme tu veux
  • 2003 : Game Over
  • 2007 : Moi, 2Faces et dirty
  • 2010 : Autoreverse

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

  • 1998 : La Constellation - Dualité
  • Taktika - Mon mic, mon forty et mon blunt

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Various - Berceau de l'Amérique vol.1

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 83 - Hip-hop 101
  • 83 - La Suite logique
  • 83 - Hip-hop 102
  • 83 - Dernier chapitre
  • Canox - The time has come…
  • Taktika - Le cœur et la raison
  • 83 - Hip hop 102
  • Pagaïl - Testament
  • Pagaïl - C'est pour les miens

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tout baigne dans le rap », sur La Presse canadienne, (consulté le 2 juin 2016).
  2. « 2 Faces le Gémeaux - Appelle-ça Comme Tu Veux.. », sur Cosmic Hip Hop (consulté le 2 juin 2016).
  3. Roger Chamberland, Serge Lacasse et Patrick Roy, Groove: enquête sur les phénomènes musicaux contemporains : mélanges ..., (ISBN 2763783058, lire en ligne), p. 11.
  4. « Berceau de l'Amérique vol.1 », sur disqc (consulté le 2 juin 2016).
  5. « Berceau de l'Amérique vol.1 - chronique », sur Cosmic Hip Hop (consulté le 2 juin 2016).
  6. « Collectif 83: la flamme brûle toujours », sur La Presse canadienne, (consulté le 2 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]