25e régiment d'artillerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
25e Régiment d'Artillerie
Image illustrative de l'article 25e régiment d'artillerie
Insigne du 25e RA

Création 10 février 1872
Dissolution 1er janvier 1981
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment d'artillerie
Rôle Artillerie
Ancienne dénomination 25e Régiment d'Artillerie de Campagne
25e Régiment d'Artillerie de Marche
25e Régiment d'Artillerie Divisionnaire
Inscriptions
sur l’emblème
Les Éparges 1915
Verdun 1916
Grivesnes 1918
Flandres 1918
Anniversaire Sainte Barbe
Fourragères Aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre 1914-1918
Décorations Croix de guerre 1914-1918
deux palmes

Le 25e régiment d'artillerie est une ancienne unité d'artillerie française dissoute en 1981.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 10 février 1872 : création à Vincennes du 25e Régiment d'Artillerie à partir de batteries du 17e Régiment d'Artillerie. Le régiment est basé à Châlons sur Marne.
  • 1883: transformation en 25e Régiment d'Artillerie de Campagne
  • février 1919 : devient le 25e Régiment d'Artillerie de Marche
  • 1923 : 25e Régiment d'Artillerie Divisionnaire à Thionville
  • 1939 : 25e Régiment d'Artillerie à Châlons-en-Champagne[1]
  • juin 1940 : le régiment est détruit et capturé, il appartenait à la 12e division d'infanterie motorisée.
  • 1945 : reformation en tant que 25e Régiment d'Artillerie Métropolitaine
  • août 1955 : création du Groupe de Marche I/25 pour participer au maintien de l'ordre en AFN
  • 9 mars 1957 : devient le I/25e Régiment d'Artillerie à Pied.
  • 1er mai 1958 : devient à nouveau le 25e Régiment d'Artillerie
  • 1er janvier 1981 : dissolution

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

  • 1872 - 1875 : colonel Sempé
  • 1875 - 1882 : colonel Moulin
  • 1882 - 1885 : colonel Zurlinden
  • 1885 - 1888 : colonel Delabrousse
  • 1888 - 1891 : colonel de Cabanel de Sermet
  • 1891 - 1893 : colonel Dubouays de la Bégassière
  • 1893 - 1895 : colonel Ploix
  • 1895 - 1899 : colonel Durand
  • 1899 - 1903 : colonel Parizot
  • 1903 - 1906 : colonel Bertin Boussu
  • 1906 : colonel Billette de Villeroche
  • 1906 - 1910 : colonel Delétoille
  • 1910 - 1912 : colonel De Laguiche
  • 1912 - 1913 : colonel Targe
  • 1913 - : colonel Godar

1929 : Colonel Coulon

Colonel Kraffe (adjoint au Général commandant l'Artillerie en Algérie )

  • 1963 : Colonel Dupont
  • …Le Colonel Ladoux précédait le colonel Berthier
  • ... 1966 à 1968... Colonel Fabre
  • …1972 1974 Colonel Berthier
  • …. - 1981: Colonel Menenteau, a ensuite commandé le 8e RA à Commercy.

Etendard[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[2] :

Artillerie-béret.jpg

25e régiment d'artillerie.svg

Décorations[modifier | modifier le code]

fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918

Sa cravate est décorée :

De la croix de guerre 1914-1918 avec deux palmes.

  • Ordre du 6e Corps d’Armée no 42 du 11 mai 1918, le général commandant le 6e corps d’armée cite à l'ordre du corps d’armée.
  • Ordre de la Xe Armée no 345 du 15 octobre 1918, le général commandant la 10e Armée cite à l'ordre de l'Armée.
  • Ordre Général no 678 du 18 décembre 1918, cette deuxième citation à l’ordre de l’Armée entraîne pour le 25e le droit au port de la fourragère, désirée depuis si longtemps. Ordre Général no 140 “ F ”du 19 décembre 1918.

Devise[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Grandes Unités Françaises - Historiques succincts - Imprimerie Nationale 1967
  2. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]