253 bis cité de Soye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’architecture ou l’urbanisme image illustrant Lorient image illustrant les monuments historiques français
Cet article est une ébauche concernant l’architecture ou l’urbanisme, Lorient et les monuments historiques français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

253 bis cité de Soye
Bungalow UK 100, baraque « Américaine »
UK100 SOYE.PNG

Façade arrière de l'UK100 de Soye.

Présentation
Type
Modulaire
Style
Moderniste
Architecte
Tennessee Valley Authority
Ingénieur
Roland Wank
Construction
Initiale : 1945
Sur site : 2013
Hauteur
8,69 x 7,42 m
Destination initiale
Logement d’urgence provisoire
Propriétaire
Association Mémoire de Soye
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Région
Département
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de l’arrondissement de Lorient
voir sur la carte de l’arrondissement de Lorient
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Morbihan
voir sur la carte du Morbihan
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Lorient
voir sur la carte de Lorient
Red pog.svg

La baraque 253 bis cité de Soye est un élément témoin du modèle de baraquement UK100 proposé par le ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme (MRU) dès 1945, pour reloger les populations sinistrées dans le cadre de la reconstruction de la France à la suite de la seconde Guerre mondiale.

Il s'agit du seul bâtiment provisoire Américain de Type UK100 à avoir été conservé en vue de son ouverture au public.

Le projet a reçu le label de la Fondation du Patrimoine.

Elle fait partie des actuels cinq pavillons-témoins des cités provisoires[1] ouverts au public en France.

Le baraquement est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du .

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce baraquement témoin a été sauvé de la démolition en 2012 par une association locale de préservation du patrimoine avec l'aide de la Fondation du Patrimoine, de l'Union REMPART, des communes de Lorient et Plœmeur.

Elle est construite en bois et isorel. C’est une maisonnette de 8,62 m sur 7,42 m inspirée par le design de The solar House[2]. Son implantation est proche du baraquement 253 cité de Soye, qui était la 1re baraque à avoir été reconnue comme « élément constitutif du patrimoine ».Ouverte au public depuis mai 2014, elle accueille le hall d'expositions temporaire de la "Cité de l'habitat provisoire", (seul micro-musée consacré à l'architecture modulaire du milieu du XXe siècle).

Galerie[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) Brenda Vale, Prefabs: The history of the UK Temporary Housing Programme, Taylor & Francis (1re éd. 1995)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. - Trois pavillons de la "Cité de l'habitat provisoire" à Ploemeur (56) - Deux pavillons des "Camps cigarettes" à Gonfreville l'Orcher (76)
  2. http://art-utile.blogspot.fr/2012/10/solar-house-george-fred-keck.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]