24e régiment d'infanterie de marine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Insigne des troupes de marine.jpg
24e régiment d'infanterie de marine
Image illustrative de l'article 24e régiment d'infanterie de marine
insigne régimentaire du 24e R.I.Ma

Création 16 décembre 1902
Dissolution 30 juillet 1991
Pays Drapeau de la France France
Branche armée de Terre
troupes de marine
Type régiment d'infanterie
Garnison Perpignan
Caserne de la citadelle
Caserne Joffre
Ancienne dénomination 24e régiment d'infanterie coloniale
Surnom "Royal Catalan"
Devise "Sempre endavant, mai morirem"
"Toujours avancer"
ou "Plutôt mourir que reculer"
Inscriptions
sur l’emblème
Sébastopol 1854-1855
Tuyen-Tuan 1885
Tananarive 1895
Tien-Tsin 1900
Maroc 1908-1913
La Marne 1914
La Somme 1916
L'Aisne-Reims 1918
AFN 1952-1962
Guerres Première Guerre mondiale
Guerre d'Algérie
Batailles Bataille de la Marne
Bataille de la Somme
Bataille de l'Aisne
Fourragères aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918
Décorations Légion d'honneur
Croix de guerre 1914-1918
deux palmes

Le 24e régiment d'infanterie de marine est une unité de l'armée terre française, il est l'héritier du 24e régiment d'infanterie coloniale.

Historique[modifier | modifier le code]

Article général Pour un article plus général, voir [[24e régiment d’infanterie coloniale]].

Devise du 24e régiment d'infanterie de marine[modifier | modifier le code]

"Sempre endavant, mai morirem"
"Toujours avancer" ou "Plutôt mourir que reculer"

Drapeau du régiment[modifier | modifier le code]

Il porte les inscriptions[1],[2]:

Traditions[modifier | modifier le code]

  • La fête des troupes de marine : elle est célébrée à l'occasion de l'anniversaire des combats de Bazeilles. Ce village qui a été 4 fois repris et abandonné sur ordres, les 31 août et le 1er septembre 1870.
  • Et au Nom de Dieu, vive la coloniale : les Marsouins et les Bigors ont pour saint patron Dieu lui-même. Ce cri de guerre termine les cérémonies intimes qui font partie de la vie des régiments. Son origine est une action de grâce du Révérend Père Charles de Foucauld, missionnaire, voyant arriver à son secours les unités coloniales un jour où il était en difficulté avec une tribu locale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  2. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie

Lien externe[modifier | modifier le code]