24e régiment d'artillerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

24e Régiment d'Artillerie
Création 1871
Dissolution 1992
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment d'Artillerie

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • Le 24e Régiment d'artillerie a été créé le 21 août 1871 à Tarbes, Il est dissous en novembre 1942, puis recréé entre avril 1945 et mars 1946.
  • Le 1er août 1946 le 62e RAA (qui avait accueilli ses personnels lors de la dissolution) est renommé 24e régiment d'artillerie.
  • Recréé le 1er octobre 1981 à Reutlingen (RFA) en remplacement du 73e régiment d'artillerie, puis dissous en 1992. La batterie d'instruction (B11) était elle située à TUBINGEN accueillie au sein du 24° GC .
  • Recréé le 1er février 1960 à Reutlingen (R.F.A.), le 73° RA est le régiment d’artillerie de la 5e Brigade Mécanisée. En 1978, la 5e Brigade Mécanisée de Tübingen est dissoute, la 5e Division Blindée est créée à Landau avec deux régiments d’artillerie à son ordre de bataille : le 73°RA de Reutlingen et le 2° RA de Landau. En 1981, le 1er octobre, le 73°RA est dissous et se transforme en 24° Régiment d’Artillerie. Son étendard porte les inscriptions :
    • La Marne 1914
    • Champagne 1915
    • La Somme 1916
    • Flandres 1918

Historique des garnisons, combats et batailles[modifier | modifier le code]

Un historique (Site de l'Amicale des anciens du 24e RA)

Guerres de la Révolution et de l’Empire[modifier | modifier le code]

Restauration[modifier | modifier le code]

Monarchie de Juillet[modifier | modifier le code]

Deuxième République et Second Empire[modifier | modifier le code]

Troisième République[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Affectations et constitution[modifier | modifier le code]

1914[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

La Champagne

1917[modifier | modifier le code]

1918[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Étendard[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Garde consulaire Garde Imperiale Sebastopol 1855 solferino 1859 Extreme Orient 1884-1885 Verdun 1916 l'Aisne 1917 Noyon 1918

Devise[modifier | modifier le code]

  • Tout pour l'infanterie

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Historique de l'artillerie française, H. Kauffert.
  • Historique du 24e régiment d'artillerie de campagne, du 2 août 1914 au 11 janvier 1919 ; et du 5e groupe du 118e régiment A.L., du 26 mars 1918 au 11 janvier 1919, Tarbes, Impr. de Lesbordes, , 43 p., disponible sur Gallica.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]