24e cérémonie des Razzie Awards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
24e cérémonie des Razzie Awards
Award-star-gold-3d.png Golden Raspberry Award
Organisé par la Golden Raspberry Award Foundation
Détails
Date
Lieu Sheraton, Santa Monica
Drapeau des États-Unis États-Unis
Site web http://www.razzies.com/
Résumé
Pire film Amours troubles
Pire acteur Ben Affleck
Pire actrice Jennifer Lopez
Film le plus récompensé Amours troubles (6)
Film le plus nommé Amours troubles (9)
Chronologie

La 24e cérémonie des Razzie Awards s'est tenue le à l'hôtel Sheraton de Santa Monica, Californie, afin de distinguer ce que l'industrie cinématographique a pu offrir de pire en 2003.

Le grand gagnant de cette année-là est Amours troubles (Gigli) avec pas moins de 9 nominations (un nouveau record), pour 6 victoires.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Les lauréats de chaque catégorie sont en premier et en gras dans chaque section.

Pire film[modifier | modifier le code]

Amours troubles (Gigli) (Columbia/Revolution Studios)

Pire acteur[modifier | modifier le code]

Ben Affleck pour Daredevil, Amours troubles (Gigli) et Paycheck

Pire actrice[modifier | modifier le code]

Jennifer Lopez pour Amours troubles (Gigli)

Pire couple à l'écran[modifier | modifier le code]

Ben Affleck et Jennifer Lopez pour Amours troubles (Gigli)

Pire second rôle féminin[modifier | modifier le code]

Demi Moore pour Charlie's Angels 2 : Les anges se déchaînent ! (Charlie's angels : Full Throttle)

Pire second rôle masculin[modifier | modifier le code]

Sylvester Stallone pour Spy Kids 3 : Mission 3D

Pire réalisateur[modifier | modifier le code]

Martin Brest pour Amours troubles (Gigli)

Pire remake ou suite[modifier | modifier le code]

Charlie's Angels 2 : Les anges se déchaînent ! (Charlie's Angels: Full Throttle) (Columbia)

Pire scénario[modifier | modifier le code]

Amours troubles (Gigli), écrit par Martin Brest

Pire ersatz de film[modifier | modifier le code]

Le Chat chapeauté de Bo Welch

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]