24 Heures Motos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 24 Heures du Mans moto)

24 Heures Motos
Logo 24 Heures Motos
Généralités
Sport Compétition motocycliste
Création 1978
Organisateur(s) Automobile Club de l'Ouest (ACO)
Éditions 44 (en 2021)
Catégorie Championnat du monde d'endurance moto
Périodicité Annuelle
Lieu(x) Circuit Bugatti
Nations Mondiale
Disciplines Endurance moto
Site web officiel www.lemans.org

Palmarès
Tenant du titre Suzuki
Plus titré(s) Pilote :
Alex Vieira (5 titres)
Grégory Leblanc (5 titres)
Constructeur :
Kawasaki à égalité avec le Suzuki SERT (14 titres)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition à venir voir :
24 Heures Motos 2022

Les 24 Heures Motos, aussi appelées 24 Heures du Mans moto, sont une compétition annuelle d'endurance moto d'une durée de 24 heures, se déroulant sur le circuit Bugatti du Mans, dans le département de la Sarthe en France.

Historique[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

Les 24 Heures Motos trouvent leur origine dans la course du Bol d'or qui réapparaît en 1969, sur l'autodrome de Linas-Montlhéry, après quelques années sans course.

En 1977, l'Automobile Club de l'Ouest, organisateur des 24 Heures du Mans automobile, organise les 24 Heures Moto en partenariat avec le journal hebdomadaire Moto Journal qui veut concurrencer l'autre grand hebdomadaire motocycliste Moto Revue, organisateur du Bol d'or. Ce dernier est alors déplacé sur le circuit Paul-Ricard, dans le Var.

En 2018, pour le 40e anniversaire de l'épreuve, Jean-Claude Chemarin, vainqueur des deux premières éditions, donne le départ de la course[1].

Épreuve du championnat du monde d'endurance[modifier | modifier le code]

Figurant au championnat du monde d'endurance, les 24 Heures Motos attirent chaque année près de cent mille spectateurs. Véhiculant un passé chargé d'excès en tout genre, l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) a décidé de redonner à cette course mythique ses lettres de noblesse.

Les 24 Heures Motos font partie du championnat du monde d'endurance. Cependant, cela n'a pas toujours été le cas. En effet, de 2002 à 2005, les trois épreuves que sont : 24 Heures Motos, le Bol d'or et les 24 Heures de Liège décident de créer le Master of Endurance et de quitter le championnat du monde. En 2006, l'épreuve des 24 Heures Motos réintègre le championnat du monde d'endurance, après quatre ans d'une sécession ratée.

Circuit[modifier | modifier le code]

Le circuit Bugatti, au Mans.

Contrairement à l'épreuve automobile, l'épreuve motocycliste se déroule sur le circuit Bugatti, circuit permanent du Mans de 4,185 km.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Départ arrêté en épi, dit « Le Mans ».

Traditionnellement, les 24 Heures Motos se déroulent comme suit :

  • le mercredi, lancé pour les quarante ans de la course, une présentation des motos avec la présence des pilotes est organisée dans le centre-ville en marge du briefing et de la photo officielle ;
  • le jeudi fait la part belle aux premières séances d'essais ; les manches qualificatives des divers cups (coupes) ont également lieu. La soirée est marquée par les essais de nuit ;
  • le vendredi, suite et fin des essais qualificatifs et des manches qualificatives des cups. Une finale de coupe est également au programme. La soirée s'achève avec la visite des paddocks, suivi d'un show mécanique ;
  • le samedi matin, le warm up vient s'intercaler entre les dernières finales matinales. Durant la pause de midi, un team de cascadeurs présente un show avant que ne commence, vers 14 h 30, le cérémonial de la pré-grille suivi de deux tours de chauffe pour les machines. Le célèbre départ, où les pilotes s'élancent en courant vers leur machine, est donné à 15 h ;
  • le dimanche matin, le circuit est quasiment déserté par le public, la course bat son plein. À 15 h, fin de la course et ouverture de la piste au public, qui envahit la ligne droite des tribunes pour accéder au podium.

Si les premières 24 Heures Motos se disputaient avec des équipages composés de deux pilotes par moto, le nombre passera à trois quelques années plus tard (comme au Bol d'or).

Résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Pilote 1 Pilote 2 Pilote 3 Moto Équipe
1978 Jean-Claude Chemarin Christian Léon Honda RCB
1979 Jean-Claude Chemarin Christian Léon Honda RCB
1980 Marc Fontan Hervé Moineau Honda RCB
1981 Jean-Claude Chemarin Christian Huguet Kawasaki 1000J
1982 Pierre-Étienne Samin Dominique Pernet Suzuki GS 1000 R
1983 Gérard Coudray Jacques Cornu Sergio Pellandini Kawasaki 1000 S
1984 Dirk Brand Henk Van der Mark Suzuki GSX-R
1985 Bernard Millet Guy Bertin Philippe Guichon Suzuki GSX-R
1986 Alex Vieira Gérard Coudray Patrick Igoa Honda VFR 750 R RC30
1987 Dominique Sarron Jean-Michel Mattioli Jean-Louis Battistini Honda VFR 750 R RC30
1988 Alex Vieira Jean-Michel Mattioli Christophe Bouheben Honda VFR 750 R RC30
1989 Alex Vieira Jean-Michel Mattioli Roger Burnett Honda VFR 750 R RC30
1990 Alex Vieira Jean-Michel Mattioli Stéphane Mertens Honda VFR 750 R RC30
1991 Philippe Monneret Bruno Bonhuil Rachel Nicotte Yamaha FZR
1992 Terry Rymer Carl Fogarty Michel Simul Kawasaki ZXR Kawasaki France
1993 Adrien Morillas Brian Morrison Wilfrid Veille Kawasaki ZXR Kawasaki France
1994 Adrien Morillas Jean-Louis Battistini Terry Rymer Kawasaki ZXR Kawasaki France
1995 Alex Vieira Rachel Nicotte Brian Morrison Honda RC45 Honda France
1996 Jehan d'Orgeix Pier-Giorgio Bontempi Brian Morrison Kawasaki ZXR Kawasaki France
1997 Doug Polen Juan-Éric Gomez Peter Goddard Suzuki GSX-R SERT
1998 Bertrand Sebileau Thierry Paillot Igor Jerman Kawasaki ZX-7RR Kawasaki France
1999 Bertrand Sebileau Steve Hislop Chris Walker Kawasaki ZX-7RR Kawasaki France
2000 Sébastien Charpentier William Costes Sébastien Gimbert Honda VTR RC51 Honda France
2001 Christophe Guyot Sébastien Scarnato Nicolas Dussauge Suzuki GSX-R SERT
2002 Jean-Michel Bayle Sébastien Gimbert Nicolas Dussauge Suzuki GSX-R SERT
2003 Brian Morrison Philippe Dobé Vincent Philippe Suzuki GSX-R SERT
2004 Stéphane Chambon Keiichi Kitagawa Warwick Nowland Suzuki GSX-R SERT
2005 David Checa William Costes Sébastien Gimbert Yamaha YZF GMT94 Yamaha
2006 Olivier Four Frédéric Protat Daniel Ribalta-Bosch Honda CBR National Moto
2007 William Costes Guillaume Dietrich Max Neukirchner Suzuki GSX-R SERT
2008 William Costes Guillaume Dietrich Barry Veneman Suzuki GSX-R SERT
2009 Gwen Giabbani Steve Martin Igor Jerman Yamaha YZF R1 YART
2010 Julien Da Costa Olivier Four Grégory Leblanc Kawasaki ZX-10R Team SRC Kawasaki France
2011 Julien Da Costa Olivier Four Grégory Leblanc Kawasaki ZX-10R Team SRC Kawasaki France
2012 Julien Da Costa Freddy Foray Grégory Leblanc Kawasaki ZX-10R Team SRC Kawasaki France
2013 Grégory Leblanc Fabien Foret Nicolas Salchaud Kawasaki ZX-10R Team SRC Kawasaki France
2014 Vincent Philippe Anthony Delhalle Erwan Nigon (it) Suzuki GSX-R SERT
2015 Vincent Philippe Anthony Delhalle Étienne Masson Suzuki GSX-R SERT
2016 Grégory Leblanc Fabien Foret Matthieu Lagrive Kawasaki ZX-10R Team SRC Kawasaki France
2017 Mike Di Meglio David Checa Niccolo Canepa Yamaha YZF R1 GMT94 Yamaha
2018 Joshua Hook (en) Freddy Foray Alan Techer Honda CBR FCC TSR Honda France
2019 Jérémy Guarnoni (it) David Checa Erwan Nigon (it) Kawasaki ZX-10R Team SRC Kawasaki France
2020[2] Joshua Hook (en) Freddy Foray Mike Di Meglio Honda CBR FCC TSR Honda France
2021[2] Gregg Black Sylvain Guintoli Xavier Siméon Suzuki GSX-R Yoshimura SERT Motul
2022 Gregg Black Sylvain Guintoli Xavier Siméon Suzuki GSX-R Yoshimura SERT Motul

Victoires par constructeurs[modifier | modifier le code]

Rang Constructeur Victoires Années
1 Suzuki 14 1982, 1984, 1985, 1997, 2001, 2002, 2003, 2004, 2007, 2008, 2014, 2015, 2021, 2022
2 Kawasaki 14 1981, 1983, 1992, 1993, 1994, 1996, 1998, 1999, 2010, 2011, 2012, 2013, 2016, 2019
3 Honda 13 1978, 1979, 1980, 1986, 1987, 1988, 1989, 1990, 1995, 2000, 2006, 2018, 2020
4 Yamaha 04 1991, 2005, 2009, 2017

Victoires par pilotes[modifier | modifier le code]

Rang Pilote Victoires Années
1 Alex Vieira 5 1986, 1988, 1989, 1990, 1995
Grégory Leblanc 2010, 2011, 2012, 2013, 2016
3 Jean-Michel Mattioli 4 1987, 1988, 1989, 1990
Brian Morrison 1993, 1995, 1996, 2003
William Costes 2000, 2005, 2007, 2008
6 Jean-Claude Chemarin 3 1978, 1979, 1981
Sébastien Gimbert 2000, 2002, 2005
Olivier Four 2006, 2010, 2011
Julien Da Costa 2010, 2011, 2012
Vincent Philippe 2003, 2014, 2015
David Checa 2005, 2017, 2019

Retransmission télévisuelle[modifier | modifier le code]

En France, le diffuseur est Eurosport jusqu'en 2020. Pour l'édition particulière sans spectateurs, la chaîne L'Équipe 21 en diffuse plus de 16 heures sur les 24 heures. Exceptionnellement, en 2020, l'épreuve se déroule les 29 et de midi à midi alors qu'en temps normal la course se déroule de 15 h à 15 h.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilles Gaignault, « Jean-Claude Chemarin, starter d'honneur des 24 Heures du Mans motos », autonewsinfo,‎ (lire en ligne).
  2. a et b Édition disputée à huis clos (aucun spectateurs), en raison de la pandémie de Covid-19.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : 24 Heures du Mans moto.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]