24 Heures Rollers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
24 Heures Rollers
24 Heures Rollers
Généralités
Sport Roller de vitesse
Création 2000
Organisateur(s) Christophe Audoire (la Tribu Rollers) (Créateur et organisateur de 2000-2014 :Tony Mogis)
Éditions 17
Périodicité annuelle
Nations plus de 25
Participants plus de 100.000 participants depuis 2000
Site web officiel

Les 24 Heures Rollers sont une épreuve sportive d'endurance disputée en rollers et organisée chaque année sur le circuit Bugatti du Mans.

Présentation[modifier | modifier le code]

L'épreuve consiste à parcourir en rollers et en relais, le maximum de distance sur une période de 24 heures consécutives.

La course a lieu sur le circuit Bugatti du Mans, long de 4,185 km. Le parcours est peu vallonné, excepté une côte de 600 mètres à 3,5 % suivie d’une descente d’1 km à 3 % composée de deux grands virages[1]. Le tracé est le même que celui emprunté par les compétiteurs des 24 Heures Moto et du Grand Prix de France motocycliste, et correspond pour partie à la portion permanente du circuit des 24 Heures (ligne des stands, courbe et chicane Dunlop).

L'évènement a été organisé pour la première fois en 2000, et se tient chaque année, traditionnellement, deux semaines après la course automobile des 24 Heures du Mans. Ce qui la positionne généralement lors du dernier week-end de juin. En 2009 la compétition fêtait ses 10 ans.

L'épreuve est organisée par La Tribu Rollers, association loi 1901, à but non lucratif, affiliée à la Fédération française de roller sports (FFRS).

En 2013, pour la première fois, l'épreuve se déroule en mai durant le week-end de la fête des mères et tombe le même jour que plusieurs autres événements roller. La fréquentation en est donc très largement impactée puisqu'on ne compte que 457 équipes à l'arrivée dont un bon tiers de solos et de duos contre plus de 620 en 2012. Cette baisse significative du nombre de patineurs sur le circuit associée à des conditions climatiques difficiles (températures proches de zéro la nuit, brouillard) en ont fait une édition relativement à part.

Participants[modifier | modifier le code]

Dans la grande tradition des 24 Heures du Mans, l'accès est ouvert à tous, coureurs professionnels, amateurs et débutants. Il faut néanmoins être âgé de plus de 14 ans pour pouvoir patiner (Pour les équipes composées de moins de 16 ans, elles sont obligatoirement en « Découverte »), avec quelques restrictions. En effet, les patineurs mineurs ne peuvent pas rouler de nuit.

L'inscription d'une équipe est payante.

Il existe plusieurs catégories, en 2015 elles sont les suivantes :

  • Découverte : équipes de onze à douze participants à partir de 14 ans ;
  • Sportif : équipes de sept à dix participants, à partir de 16 ans ;
  • Endurance  : équipes de trois à six participants à partir de 18 ans ;
  • Duo : équipes de deux personnes à partir de 18 ans ;
  • Solo : une personne seule pour les 24 heures à partir de 18 ans.

Il existe un sous-découpage des catégories pour récompenser les femmes, les vétérans, les étudiants, les entreprises...

L'équipe comptant le plus de participations est « Les Uns Valides », elle a couru lors de onze des douze premières éditions. L'équipe du Club de roller Varadais a participé aux onze dernières éditions.

Départ « Le Mans »

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

...chacun chausse ses patins.

Qualifications[modifier | modifier le code]

L'ordre d'une équipe sur la ligne de départ est donné par une qualification qui consiste en un sprint chronométré sur une longueur de 400 m dans la ligne droite des stands.

Départ[modifier | modifier le code]

Le départ est donné le samedi à 16 h. Celui-ci s'effectue en respectant la tradition du « départ Le Mans » toujours en vigueur aux 24 Heures Moto : les compétiteurs sont alignés d'un côté de la piste alors que leurs rollers sont positionnés de l’autre. Dès que la sirène retentit, ils doivent traverser la piste en courant pour chausser leurs patins et partir aussi vite que possible. Pour des raisons pratiques, les relais ne sont autorisés qu'à la fin du deuxième tour.

Course[modifier | modifier le code]

Zone de relais pour les compétiteurs

Pendant les 24 heures de course, les membres d'une même équipe se relaient à tout moment. Il n'y a aucune réglementation de nombre de tours ou de temps passé en piste par participant. Chaque équipe est libre d'organiser sa course à sa convenance. Il ne peut bien sûr y avoir qu'un membre par équipe sur la piste à chaque moment. Le relais s'effectue comme en athlétisme, à l'aide d'un témoin.

Fin de course[modifier | modifier le code]

À partir de 15 h 45, il n'est plus possible d’organiser des relais. Il est donc important de bien calculer les temps de chaque coureur afin de lancer son dernier relayeur à l'heure choisie. S'il est lancé trop tôt, il peut être contraint de faire plusieurs tours consécutifs. Si au contraire le précédent relayeur arrive après 15 h 45, il sera contraint de continuer à tourner un, voire deux tours.

La course ne se termine pas au bout de 24 heures mais seulement lorsque le patineur de l'équipe qui est première du classement passe la ligne d'arrivée. Si un patineur parvient à le dépasser avant la ligne d'arrivée, il peut donc repartir pour un tour qui sera crédité, même si les 24 heures sont atteintes. L'équipe qui a parcouru la plus longue distance au cours des 24 heures de course est déclarée vainqueur. Lorsque des équipes ont parcouru le même nombre de tour, le classement s’établit en fonction de l'heure à laquelle le dernier relayeur a passé la ligne d'arrivée.

Records[modifier | modifier le code]

Le record du tour, battu en 2015 par le patineur belge Bart Swings, s'établit désormais à 5 min 32 s soit une moyenne de 45,38 km/h[2].

Le record en Solo, battu en 2016 par le patineur français Antoine Lesavre originaire de Paris s'établit désormais a 611 km, soit une moyenne de 25.45 km/h« Ils ont tenu 24 heures sur leurs rollers », sur Ouest-France.fr, (consulté le 7 juillet 2016).

En parallèle[modifier | modifier le code]

Durant le week-end de course, plusieurs animations sont proposées aux coureurs, accompagnateurs et spectateurs.

Parade des rollers[modifier | modifier le code]

Le samedi, en fin de matinée, une reconnaissance du circuit est organisée avant le début de l'épreuve. Elle consiste en l'exécution d'environ deux tours de piste du circuit, soit un peu plus de 8 km. En théorie, la totalité des inscrits à la course des 24 Heures Rollers doivent y participer mais aucun contrôle n'est effectué. La parade est ouverte à tous et permet aux accompagnateurs de rouler sur le circuit. De nombreuses équipes se déguisent à cette occasion.

Il y a quelques années, la parade prenait la forme d'une randonnée urbaine et se déplaçait jusque dans le centre du Mans pour se terminer par un tour de circuit mais ce n'est plus le cas désormais[3].

Le village[modifier | modifier le code]

Implanté à la sortie du circuit, celui-ci propose diverses animations telles que des démonstrations et des stands de vente de matériel de roller. De la musique est aussi au programme afin de mettre un peu plus d'ambiance pendant la course[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]