23e bataillon de chasseurs alpins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
23e bataillon de chasseurs alpins
Image illustrative de l'article 23e bataillon de chasseurs alpins
Insigne du bataillon

Création 1871
Dissolution 1940
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Bataillon
Rôle Infanterie
Ancienne dénomination 23e bataillon de chasseurs à pied
Devise Lou souleou mi fa canta
Guerres Guerre de 1870
Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale

Le 23e bataillon de chasseurs alpins (23e BCA) est une unité militaire dissoute de l'infanterie alpine française (chasseurs alpins) qui participa notamment aux deux conflits mondiaux.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 21 décembre 1870 : Création du 23e bataillon de marche de chasseurs à pied près d'Angoulême. Ce bataillon de marche combattra contre les allemands
  • Janvier 1871 : Création, en Algérie, du 23e bataillon de chasseurs .
  • Octobre 1871 : le 23e bataillon de marche de chasseurs à pied d'Angoulème et le 23e bataillon de chasseurs Algérien fusionnent sous le nom de 23e bataillon de chasseurs à pied
  • 1888 : devient le 23e bataillon alpin de chasseurs à pied,
  • 1916 : devient le 23e bataillon de chasseurs alpins,
  • 1930 : dissolution du bataillon qui devient le 11e bataillon de chasseurs alpins,
  • 1939 : nouvelle création du 23e bataillon de chasseurs alpins,
  • 1940 : Encerclé et capturé à Lépanges-sur-Vologne le 21 juin. Dissolution du bataillon. Ne sera plus jamais reconstitué.
Seuls 3 bataillons n'ont jamais été reconstitués après leur dissolution de 1940 
9e, 23e et 26e.

Historique des garnisons, campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

de 1870 à 1871[modifier | modifier le code]

  • 16 octobre 1871 : Après la guerre le 23e bataillon de marche de chasseurs pied prend ses quartiers à Avignon ou il fusionne avec le 23e bataillon de chasseurs pied qui a été formé en Algérie courant janvier 1871.

De 1872 à 1914[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

1914[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

1918[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Traditions[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

Lou souleou mi fa canta

Insigne[modifier | modifier le code]

Drapeau[modifier | modifier le code]

Comme tous les autres bataillons et groupes de chasseurs, le 23e BCA ne dispose pas d'un drapeau propre. (Voir le Drapeau des chasseurs).

Décorations[modifier | modifier le code]

Chant[modifier | modifier le code]

Refrain[modifier | modifier le code]

" V'la l'23°, nom de Dieu
Ca va barder !"

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

1914 : chef de bataillon  Perrin
1914-1915 : chef de bataillon Fabry
mars 1915 : chef de bataillon Rosset
1916 : commandant Ville
     : capitaine Grelot
octobre 1916 : chef de bataillon VERGEZ
1918 : capitaine Dandine (interim chef corps blessé)
1918 : chef de bataillon VERGEZ
  • 1940 : Chef de bataillon Royer

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au bataillon[modifier | modifier le code]

Personnalités ayant servi au sein du bataillon[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]