21e division de réserve (Empire allemand)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 21e division d'infanterie.

21e division de réserve
Création 1914
Dissolution 1919
Pays Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Type Division d'infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1914 - Bataille de la Marne
(Bataille de Vitry)
1916 - Bataille de Verdun
1917 - Bataille du Chemin des Dames
1917 - Bataille de Cambrai

La 21e division de réserve est une unité de l'armée allemande qui participe lors de la Première Guerre mondiale aux principales batailles du front de l'Ouest.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Composition à la mobilisation - 1916[modifier | modifier le code]

  • 41e brigade d'infanterie de réserve
80e régiment d'infanterie de réserve
87e régiment d'infanterie de réserve
  • 42e brigade d'infanterie de réserve
81e régiment d'infanterie de réserve
88e régiment d'infanterie de réserve
  • 7e régiment de dragons de réserve (3 escadrons)
  • 21e régiment d'artillerie de campagne de réserve (6 batteries en 1914, 9 batteries en 1916)
4e et 5e compagnies du 11e bataillon de pionniers

1917[modifier | modifier le code]

  • 41e brigade d'infanterie de réserve
80e régiment d'infanterie de réserve
87e régiment d'infanterie de réserve
88e régiment d'infanterie de réserve
  • 126e commandement divisionnaire d'artillerie
21e régiment d'artillerie de campagne de réserve (9 batteries)
  • 4e régiment de dragons de réserve (3 escadrons)
  • 7e régiment de dragons de réserve (1 escadron)
  • 321e bataillon de pionniers

1918[modifier | modifier le code]

  • 41e brigade d'infanterie de réserve
80e régiment d'infanterie de réserve
87e régiment d'infanterie de réserve
88e régiment d'infanterie de réserve
  • 126e commandement divisionnaire d'artillerie
21e régiment d'artillerie de campagne de réserve (9 batteries)
136e bataillon d'artillerie à pied
  • 4e régiment de dragons de réserve (3 escadrons)
  • 321e bataillon de pionniers

Historique[modifier | modifier le code]

Au déclenchement du conflit, la 21e division de réserve forme avec la 25e division de réserve le XVIIIe corps de réserve rattaché à la IVe armée allemande.

1914[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

1918[modifier | modifier le code]

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

Grade Nom Date
Generalleutnant Hermann von Rampacher (de) 2 août -
General der Kavallerie Ludwig von Schwerin 2 - 6 septembre 1914
Generalleutnant Ernst von Oidtman (de) 7 - 8 septembre 1914
General der Kavallerie Ludwig von Schwerin 9 septembre 1914 - 28 juin 1916
Generalmajor/Generalleutnant Carl Briese (de) 29 juin 1916 - 3 janvier 1919

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) United States Army, American Expeditionary Forces, Intelligence Section, Histories of Two Hundred and Fifty-one Divisions of the German Army which Participated in the War (1914–1918), Washington, Government Print Office, (ISBN 5-87296-917-1, lire en ligne)
  • (de) Gunter Wegner, Stellenbesetzung der Deutschen Heere, 1815-1939 Die Höheren Kommandostellen, vol. 1, Osnabrück, Bibliophile Books, (ISBN 3-7648-1780-1)

Articles connexes[modifier | modifier le code]