2021 au Mexique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chronologies
Années :
2018 2019 2020  2021  2022 2023 2024
Décennies :
1990 2000 2010  2020  2030 2040 2050
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain


Cette page concerne des événements qui se sont produits durant l'année 2021 du calendrier grégorien au Mexique



2019 au Mexique2020 au Mexique2021 au Mexique2022 au Mexique2023 au Mexique

2019 par pays en Amérique2020 par pays en Amérique2021 par pays en Amérique2022 par pays en Amérique2023 par pays en Amérique

Éphémérides[modifier | modifier le code]

Toujours en cours[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier : un bateau de tourisme avec 60 personnes à bord coule près de Puerto Vallarta, toutes sont sauvées.
  • 4 janvier :
  • 7 janvier : à Celaya, un massacre dans un funérarium laisse 9 morts et 1 blessé.
  • 9 janvier : un incendie dans le poste de contrôle central du Métro de Mexico cause 1 mort.
  • 10 janvier : la souche B117 du coronavirus SARS-CoV-2 (dit "variant britannique" en France) est détecté pour la première fois au Mexique, à Matamoros (Tamaulipas)
  • 12 janvier : le massacre de Camargo fait au moins 19 morts.
  • 13 janvier : le Secrétariat à la Défense nationale du Mexique commence la distribution de 439 725 doses du vaccin anti-covid19 de Pfizer dans 879 hôpitaux à travers tout le pays.
  • 14 janvier : le procureur général Alejandro Gertz Manero annonce que le général Salvador Cienfuegos Zepeda, l'ancien secrétaire à la défense nationale, arrêté par les États-Unis fin 2020 puis extradé vers le Mexique, ne sera pas poursuivi pour des délits liés à la drogue par manque de preuves.
  • 24 janvier : le président AMLO est testé positif au covid-19.
  • 25 janvier : la barre des 150.000 morts du covid-19 répertoriés est atteinte au Mexique.

Février[modifier | modifier le code]

  • 1er février : début de la deuxième étape de la campagne de vaccination, destinée au personnel soignant qui n'était pas concerné par la première étape et aux individus de plus de 60 ans du reste de la population.
  • 13 février : le pays dépasse les 2 millions de cas confirmés cumulés de covid-19.
  • 15 février : début de la deuxième étape du plan de vaccination nationale contre le covid-19, qui concerne toutes les personnes de plus de 60 ans.
  • 20 février : le sous-secrétaire à la santé Hugo Lopez Gatell Ramirez est testé positif au covid-19.
  • 21 février : 6 militaires meurent dans un accident aérien impliquant un avion de la Force aérienne mexicaine.
  • 27 février : 11 personnes (dix ouvriers et un mineur) sont tués dans une attaque à Tonalá, Jalisco.

Mars[modifier | modifier le code]

  • 6 mars : la barre des 190 000 morts confirmés liés au covid-19 au Mexique est dépassée ;
  • 18 mars : Pour la première fois depuis le début de la pandémie, le gouvernement mexicain impose des restrictions aux frontières avec les États-Unis, le Guatemala et Belize, afin de diminuer la circulation du covid-19 dans le pays.
  • 19 mars :
    • Un séisme de magnitude 5.7 dont l'épicentre est situé à San Marcos (Guerrero) est ressenti dans plusieurs villes du centre-sud et du centre-ouest du pays, déclenchant l'alerte sismique ;
    • Au moins 13 policiers ou employés du bureau du procureur général sont tués dans une embuscade tendue par La Familia Michoacana dans l'État de Mexico, dans le centre du pays, ont rapporté le secrétariat à la sécurité et le bureau du procureur général.
  • 24 mars : un premier cas confirmé de variant britannique du coronavirus SARS-CoV-2 est détecté à León (Guanajuato) ;
  • 25 mars : la barrière des 200 000 morts provoqués par le covid-19 ou de ses suites est franchie au Mexique[1] ;
  • 27 mars :
    • le Secrétariat à la Santé du Mexique admet sur son site internet que le chiffre réel des morts du covid-19 est de plus de 321 000, environ 60% de plus que le chiffre officiel de 241 429 décès confirmés après diagnostic ;
    • à Tulum (Quintana Roo), la migrante salvadorienne Victoria Salazar est assassinée (selon les termes du Parquet de Quintana Roo) par des policiers dans des conditions similaires à George Floyd, provoquant l'indignation et des manifestations à travers le pays.

Avril[modifier | modifier le code]

  • 1er avril : début de la troisième étape du plan de vaccination contre le coronavirus SARS-CoV-2, concernant la population de 50-59 ans.
  • 2 avril : le Secrétariat à la Santé de Guanajuato confirme la présence de 3 premiers cas du variant californien du SARS-CoV-2.
  •  : arrestation de 30 militaires mexicains potentiellement impliqués dans une disparition forcée dans le Tamaulipas en 2014[2].
  • 28 avril : le toit du Templo Mayor s'effondre à cause d'un très fort orage de grêle.

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • 1er juin : début de l'étape n°5 du plan de vaccination, qui prévoit de vacciner toutes les personnes qui n'ont pas encore pu l'être, dont la fin est estimée à mars 2022.
  • 5 juin : effondrement d'une mine à Múzquiz (Coahuila) provoquant 7 [6].
  • 6 juin : élections législatives qui donnent une victoire en demie-teinte au parti de gauche au pouvoir Morena.
  • 9 juin : féminicide de Beatriz Hernández Ruiz, tuée par des policiers lors de son arrestation à la suite d'un accident de la route, ce qui choque énormément les Mexicains, sept personnes seront arrêtés.
  • 17 juin : le Secrétariat à la Santé du Mexique annonce la fin de l'objection de conscience quant à l'avortement, l'assimilant à un refus de soin puisque de fait seul l'avortement thérapeutique est légal dans la grande majorité du Mexique, et prévoit des sanctions envers les médecins et infirmiers qui refuseraient d'en pratiquer un sur une femme qui en aurait besoin[7].
  • 25-26 juin : une série d'affrontements entres les Cartels de Sinaloa et de Jalisco Nouvelle Génération pour le contrôle de l’État de Zacatecas au Mexique laissent des dizaines de morts : 2 policiers (de San Luis Potosí dans l’État éponyme) exécutés à Zacatecas, 7 morts et 2 blessés dans le village de San Juan Capistrano et entre 18 (selon les autorités de Zacatecas) et plus de 30 morts (selon les médias locaux) dans un affrontement direct entre les deux cartels dans la ville de Valparaiso[8],[9],[10].
  • 28 juin : la Cour suprême de justice de la Nation déclare inconstitutionnels une série d'articles de la loi mexicaine sur la santé qui interdisaient la consommation de cannabis, ce qui légalise officiellement la consommation de cannabis à usage récréatif au Mexique[11].
  • 30 juin : Le Congrès de l’État d’Hidalgo adopte la loi sur “les soins de santé en matière d’interruption légale de grossesse“, en faisant le troisième État du Mexique où l'IVG non-thérapeutique devient légal[12].

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 14 juillet : Juan Mario Velarde, le responsable de l'entretien du bâtiment du collège Enrique Rebsamen avant son effondrement lors d'un des séismes de 2017 qui avait provoqué 26 morts - 19 enfants et 7 adultes - est condamné à 208 ans de prisons et à payer 377 450 pesos à chaque victime indirecte[13].
  • 16-17 juillet : une série d'affrontements, de massacres, d'assassinats ciblés ou non et d'exécutions à travers l’État mexicain de Zacatecas impliquant les forces de l'ordre mexicaine, et les cartels de Jalisco Nouvelle Génération, de Sinaloa et du Golfe laissent 30 morts (dont au moins 14 membres d'un cartel, 1 policier et 8 civils)[14] - en outre 8 civils sont blessés et 4 membres du Cartel du Golfe sont arrêtés[14].

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

  • x

Octobre[modifier | modifier le code]

  • x

Novembre[modifier | modifier le code]

  • x

Décembre[modifier | modifier le code]

  • x

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Covid-19 : le Mexique, troisième pays le plus endeuillé, dépasse les 200 000 morts », sur france24.com, (consulté le )
  2. (es) Rubén Mosso, « FGR detiene 30 elementos de la Marina por desaparición forzada », sur Milenio,
  3. « Mexico : au moins 20 morts dans l’effondrement d’un pont au passage d’une rame de métro », sur www.lemonde.fr, (consulté le ).
  4. (es) Elías Camhaji, « El ‘Tlatolophus galorum’, la nueva especie de dinosaurio hallada en México », sur El País, (consulté le )
  5. Klervi DROUGLAZET, « Miss Univers 2021. Miss Mexique sacrée, Amandine Petit dans le top 21 », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  6. (es) « Concluye rescate de mineros muertos atrapados en Múzquiz, Coahuila », sur El Economista, (consulté le )
  7. (es) Valeria Estrada, « Ningun médico y enfermera de México podra negarse a practicar un aborto », sur debate.com.mx, (consulté le )
  8. Mounir Bennour, « Mexique: les affrontements entre cartels de drogue font 18 morts », sur aa.com.tr, (consulté le )
  9. (es) « Despliegan a fuerzas federales en Valparaíso, Zacatecas », sur laprensademonclova.com, (consulté le )
  10. (en) « Cartels’ battle for Zacatecas leaves another 18 dead », sur mexiconewsdaily.com, (consulté le )
  11. « Mexique : la Cour suprême dépénalise l'usage légal de la marijuana », sur francetvinfo.fr, (consulté le )
  12. « Un troisième Etat mexicain autorise l’avortement », sur genethique.org, (consulté le )
  13. (es) « 208 años de cárcel, la sentencia para Director de Obra del Colegio Rébsamen », sur elfinanciero.com.mx, (consulté le )
  14. a et b (es) Alfredo Valadez Rodríguez, « Mueren 30 en ola de violencia en Zacatecas », sur jornada.com.mx, (consulté le )
  15. (es) « Por precios máximos al gas LP, gaseros entran a paro nacional », sur Uno TV, (consulté le )