2011 en république démocratique du Congo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
2007 2008 2009  2010  2011 2012 2013
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie en Afrique

2009 en RDC - 2010 en RDC - 2011 en RDC - 2012 en RDC - 2013 en RDC
2009 par pays en Afrique - 2010 par pays en Afrique - 2011 par pays en Afrique - 2012 par pays en Afrique - 2013 par pays en Afrique

Chronologie[modifier | modifier le code]

Janvier 2011[modifier | modifier le code]

Joseph Kabila
(novembre 2003)
  • Samedi  : L'Assemblée nationale et le Sénat adoptent le projet de révision de la Constitution portant notamment sur l'organisation d'une présidentielle à tour unique, qui stipule désormais que le président est élu à la majorité simple des suffrages exprimés et non plus à la majorité absolue au second tour, lors d'une session retransmise à la télévision d’État (RTNC). Sur 608 députés et sénateurs que compte le Parlement, 485 ont voté pour la modification de huit articles de la Constitution congolaise promulguée en 2006, tandis que huit ont voté contre et onze se sont abstenus; plus d'une centaine de députés de l'opposition ont boycotté cette séance. Les principaux partis de l'opposition et l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, contestent cette modification, craignant un passage en force de Joseph Kabila[1].
  • Jeudi  : le président de la République, Joseph Kabila promulgue la loi de révision de 8 articles de la constitution[2]. La loi a été votée à la majorité au parlement (les deux chambres) le samedi , 85 membres du congrès ont voté pour, 8 contre et 11 se sont abstenus, une partie de l’opposition a boycotté le vote[3],[4].

Février 2011[modifier | modifier le code]

  • Mercredi , Kasaï-Occidental : Au moins dix personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées lors du déraillement d'un train de marchandises à cinq km de la gare de Tshimbulu (centre-ouest) sur la ligne Kananga-Lubumbashi, gérée par la Société nationale des chemins de fer du Congo : « huit wagons ont déraillé et se sont complètement couchés sur la voie », la vétusté de la voie ferrée, qui n'a pas été rénovée depuis 40 ans, serait à l'origine du déraillement[5].
  • Vendredi , Katanga : Un « groupe sécessionniste » armé non identifié a tenté à l'aube de prendre le contrôle de l’Aéroport international de Lubumbashi, tirant des coups de feu contre les militaires en garde. Un agent de sécurité civil du groupe George Forrest International a été tué lors de l'attaque. La province du Katanga est la principale région minière de la RDC et recèle plus de 30 % des réserves mondiales estimées de cobalt, 10 % de celles de cuivre, mais aussi de l'étain, de l'or et de l'uranium[6],[7],[8].
  • Lundi  :
    • Le journal néerlandophone belge De Standaard publie des télégrammes diplomatiques américains divulgués pas WikiLeaks selon lesquels, en 2009, le président de la République Joseph Kabila aurait versé des pots-de-vin de 200 000 USD chaque à des membres du Bureau de l’Assemblée nationale pour pousser Vital Kamerhe à démissionner de son poste de président de l’Assemblée à l’époque[9].
    • Le Conseil de sécurité réaffirme « sa profonde inquiétude » à propos de l'insécurité, des violences et des violations des droits de l'homme qui touchent surtout les femmes et les enfants dans le nord et le sud Kivu, en particulier dernièrement« à Fizi, une ville où des civils ont été blessés et des dizaines de femmes et de filles ont été violées par des éléments des forces armées » du pays. Le Conseil de sécurité appelle « à des poursuites rapides de tous les auteurs de violations des droits de l'homme, y compris ceux mêlés aux incidents de Walikale en juin- et un engagement ferme de combattre l'impunité » et « exhorte toutes les parties à assurer un environnement pacifique pour la tenue d'élections libres, honnêtes, transparentes et crédibles »[10].
  • Dimanche  : Un groupe d’hommes lourdement armées et non identifiés attaque la résidence de Gombe (au lieu-dit GLM) du président de la République, Joseph Kabila, alors qu’il s’y trouve, vers 13h30, heure locale. Ils sont repoussés par la garde républicaine, sept d’entre eux sont tués, et seize sont faits prisonniers[11]. À 16h00, le ministre de la Communication, Laurent Mende, annonce que la situation est sous contrôle et que les institutions en place fonctionnent normalement[12].

Mars 2011[modifier | modifier le code]

  • Vendredi  : Le vice-premier ministre de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance Sociale, Mobutu Nzanga, président de l’UDEMO et fils de l’ancien président du Zaïre Mobutu Sese Seko, est limogé par le président de la République Joseph Kabila, brisant l’alliance AMP–UDEMO.
  • Vendredi  : Le Congo-Kinshasa rappelle son ambassadeur accrédité au Congo-Brazzaville, Esther Kirongozi sans motif communiqué[16].
  • Jeudi  : Le Congo-Kinshasa rappelle cinq de ses diplomates en poste à Brazzaville[17].

Avril 2011[modifier | modifier le code]

  • Mardi  : Un accident de camion sur la route a fait au moins 32 morts près de Goma dont en majorité des enfants[20].
  • Dimanche , Sud-Kivu : Le naufrage d'un bateau sur le lac Kivu a fait 6 personnes noyées et une vingtaine d'autres disparues.

Mai 2011[modifier | modifier le code]

  • Lundi , Kasaï : Le naufrage d'une baleinière sur un affluent du fleuve Congo a causé la mort de plus cent passagers dans la localité de Katoka. Une trentaine de personnes ont pu être secourues[23].
  • Mercredi  : Selon l'ONG catholique Caritas, « du 1er au , au moins cent femmes ont été violées lors de l'expulsion d'Angola de 5.400 Congolais, dont 153 enfants » dans la province du Kasaï occidental[24].
  • Mercredi  : Selon le American Journal of Public Health, plus de 1 100 femmes sont victimes de viol chaque jour dans le pays, sur la base de 400 000 femmes et jeunes filles de 15 à 49 ans violées en un an sur 2006 et 2007, mais « les violences sexuelles ont doublé en 2009 par rapport à 2008 ». En fait, les viols « sont sous-déclarés de manière chronique pour cause de stigmatisation, de honte, d'impunité ressentie et parce que les femmes plus jeunes, plus âgées et les hommes n'ont pas été comptabilisés » parmi les victimes[25].

Juin 2011[modifier | modifier le code]

Juillet 2011[modifier | modifier le code]

  • Vendredi  : un Boeing 727 de la compagnie aérienne Hewa Bora s’écrase peu avant d’arriver à l’aéroport de Bangboka à Kisangani ; le gouvernement décrète trois de deuil national[26],[27].

Août 2011[modifier | modifier le code]

Septembre 2011[modifier | modifier le code]

Octobre 2011[modifier | modifier le code]

Novembre 2011[modifier | modifier le code]

Décembre 2011[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Figaro.fr, Révision de la Constitution adoptée
  2. Joseph Kabila a promulgué la constitution révisée, Radio Okapi, 21 janvier 2011.
  3. Parlement: vote de la loi sur la révision de la Constitution, Radio Okapi, 16 janvier 2011
  4. RDC: révision constitutionnelle, mise en place d’une commission parlementaire, Radio Okapi, 15 janvier 2011
  5. Le Figaro.fr, Déraillement: 10 morts
  6. Des tirs à l’aéroport de Lubumbashi, Le Soir, 4 février 2011
  7. Lubumbashi : des coups de feu entendus autour de l’aéroport Radio Okapi, 4 février 2011
  8. RDC : la victime de l’attaque de Lubumbashi est un agent du groupe Forrest, Le Soir, 4 février 2011
  9. Les révélations de WikiLeaks, cette fois sur la RDC, RFI, 8 février 2011
  10. Le Figaro.fr, Inquiétude du Conseil de sécurité
  11. « Attaque contre une résidence de Kabila », Le Soir et Belga, 27 février 2011
  12. « Kinshasa : attaque de la résidence présidentielle, 6 morts, selon L. Mende », Radio Okapi, 27 février 2011
  13. « Équateur : une nouvelle réserve naturelle dans le triangle de la Ngiri », Radio Okapi, 11 mars 2011
  14. « Sassou Nguesso : “Le peuple ivoirien s'est prononcé en faveur de Ouattara” », Jeune Afrique, 10 mars 2011
  15. Le Figaro.fr, Choléra dans le nord-est
  16. « La RD Congo rappelle son ambassadeur au Congo Brazzaville », Radio Okapi, 25 mars 2011
  17. Kinshasa rappelle cinq diplomates en poste au Congo Brazzaville
  18. Le Figaro.fr, Épidémie de rougeole "incontrôlable"
  19. Le Figaro.fr, Crash d'un avion de l'ONU
  20. Le Figaro.fr, 32 morts dans un accident de camion
  21. « Près de 50 morts dans un accident de train sur l’axe Lubumbashi-Mwene ditu », L’Avenir, 29 avril 2011
  22. « Cinquante morts : bilan d’un déraillement survenu jeudi soir sur l’axe Lubumbashi-Mwene Ditu », DigitalCongo.net, 29 avril 2011
  23. Le Figaro.fr, Naufrage: plus de 100 disparus
  24. Le Figaro.fr, Une ONG dénonce des viols en RDC
  25. Le Figaro.fr, Plus de 1100 viols par jour
  26. RD Congo: un avion d’Hewa Bora s’est écrasé à Kisangani, Radio Okapi, 8 juillet 2011
  27. Crash de Kisangani: le gouvernement décrète un deuil national de trois jours
  28. « Le bilan des tensions à Kinshasa s’alourdit: environ 10 morts et 40 blessés », Radio Okapi, 27 novembre 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]