2007 en Tunisie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
2004 2005 2006  2007  2008 2009 2010
Décennies :
1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie en Afrique

2005 en Tunisie - 2006 en Tunisie - 2007 en Tunisie - 2008 en Tunisie - 2009 en Tunisie
2005 par pays en Afrique - 2006 par pays en Afrique - 2007 par pays en Afrique - 2008 par pays en Afrique - 2009 par pays en Afrique

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 3 janvier : Douze personnes, membre d'un « groupe de dangereux criminels », sont abattues par les forces de sécurité à Soliman. Cette annonce intervient alors que des barrages de police ont été installés aux entrées de toutes les villes du pays. Cet incident fait suite à un premier échange de coup de feu survenu dans la nuit du 23 décembre entre les forces de l'ordre et ce même groupe.
Article détaillé : Fusillade de Soliman.

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

  • 3 mai : L'Association des journalistes tunisiens (AJT) publie son sixième rapport annuel sur l'état de la liberté de la presse nationale. Ce rapport critique la plupart des journaux pour « une certaine homogénéité dans les reportages, la diffusion de la rhétorique gouvernementale et la négligence générale envers les affaires nationales. » Pour la troisième année consécutive, le rapport s'en prend aux performances des deux journaux gouvernementaux — La Presse de Tunisie et Assahafa — qui se fondent en premier lieu « sur ce qui est publié par l'agence de presse officielle et omettent des évènements importants sans raison apparente, bien qu'ils apparaissent dans d'autres quotidiens. » Ziad El Heni, membre du conseil d'administration de l'AJT, déclare que « les journalistes constituent le maillon faible, si ce n'est totalement dénué de toute influence, dans les décisions de la rédaction qui reste entièrement aux mains du propriétaire de l'établissement pour ce qui est des médias privés et aux mains du gouvernement pour ce qui concerne les médias publics. » Dans le même temps, cyniquement ou du moins étonnamment, le président Zine el-Abidine Ben Ali appelle les journalistes à « faire preuve de témérité, de courage, de confiance et de crédibilité dans le cadre d'une activité médiatique libre, digne de confiance et consciente de ses objectifs. »
  • 5 mai : Taher Sioud est élu président de la Fédération tunisienne de football en remplacement d'Ali Labiadh dont la nomination par le gouvernement en août 2006 avait été rejetée par la FIFA pour violation des règles de non interférence gouvernementale dans les affaires internes de la fédération.
  • 8 mai : La Chambre des députés adopte un projet de loi amendant certaines dispositions du Code du statut personnel, notamment en unifiant l'âge minimum légal du mariage à 18 ans pour les deux sexes.
  • 18 mai : Deux accords de concession relatifs à la construction et à l'exploitation du futur aéroport international d'Enfida (mis en service en 2009) et à l'exploitation de l'aéroport international de Monastir Habib-Bourguiba (dès janvier 2008) sont signés entre l'État tunisien et le consortium turc TAV Airports Holding.
  • 26 mai : La compagnie Qatar Petroleum remporte un appel d'offres international pour la construction et l'exploitation de la première raffinerie privée de pétrole brut en Tunisie. Achevée en 2011, elle sera située sur le terminal pétrolier de Skhira et aura une capacité de 120 000 barils par jour.
  • 31 mai : Dans son édition du jour, Le Temps indique que Wikipédia est le 15e site le plus visité par les internautes tunisiens. Yahoo!, MSN et Google constituent sans surprise le trio de tête.

Juin[modifier | modifier le code]

Portrait de John S. Tanner

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 3 juillet : Le ministère des Affaires étrangères annonce l'établissement de relations diplomatiques avec Saint-Vincent-et-les-Grenadines.
  • 7 juillet : Tuninter reçoit son nouvel appareil, un ATR 72, et en profite pour arborer ses nouvelles couleurs et son nouveau nom : Sevenair.
  • 23 juillet : À l'issue des Jeux panafricains organisés à Alger, les athlètes tunisiens remportent 145 médailles (48 en or, 40 en argent et 57 en bronze). Wajdi Bouallègue est l'athlète le plus titré avec trois médailles d'or et une médaille d'argent.
  • 24 juillet : L'avocat et opposant Mohamed Abbou, condamné à trois ans et demi de prison, est libéré. Il avait été condamné en 2005 à un an et demi de prison pour « publication d'écrits de nature à troubler l'ordre public », « diffamation des autorités judiciaires » et « diffusion de fausses nouvelles ». Il avait comparé la torture pratiquée dans les lieux de détention tunisiens aux sévices exercés dans la prison d'Abu Ghraib en Irak. Une autre condamnation, à deux ans, concernait des « violences » à la suite de la plainte d'une avocate.
  • 25 juillet : À l'occasion du cinquantenaire de la république, le président Zine el-Abidine Ben Ali ordonne la création d'une deuxième chaîne de télévision satellitaire en remplacement de Canal 21. Il demande aux médias « un surcroît d'effort pour assurer la promotion du secteur de l'information de manière à ce qu'il prenne davantage d'initiative et de marge » et souligne la nécessité d'une « diversité des opinions ».

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 8 octobre : La presse annonce qu'une juge du Tribunal administratif, Samia El Bekri, a rendu un arrêté mettant fin à la suspension d'une enseignante dans une école secondaire pour son insistance à porter le hijab en cours. Il précise que la circulaire 102, publiée en 1986 et qui restreint le port du hijab, n'est pas conforme à la Constitution de 1959 et a demandé au ministère de l'Éducation de réinstaller l'enseignante dans ses fonctions et de lui assurer un dédommagement tant financier que personnel.
  • 13 octobre : Des pluies torrentielles font au moins 17 morts — pour la plupart des automobilistes emportés dans la région de Sabalet Ben Ammar par les eaux des oueds en crue sur la route nationale reliant Tunis à Bizerte — alors que des agents de la protection civile et de la garde nationale poursuivent les recherches. Le gonflement des oueds a entraîné l'interruption de la circulation à Tunis et sur des routes nationales et isolé certaines agglomérations. La cérémonie du 15 octobre commémorant l'évacuation de Bizerte a été annulée.
Article détaillé : Inondations de 2007 en Tunisie.

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

  • 30 décembre : On apprend que le Tribunal de première instance de Tunis a condamné deux des trente militants jugés depuis novembre pour leur implication dans la fusillade de Soliman à mort et huit autres à la prison à perpétuité pour « appartenance à une organisation terroriste, assassinats, maniement d'armes, troubles et incitation de la population à s'entretuer ». Sept autres ont été condamnés à 30 ans de prison et les treize restant ont reçu des peines allant de 5 à 20 de prison.

Décès[modifier | modifier le code]