1er corps de la Grande Armée pendant la campagne de Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article connexe : 1er corps d'armée (France).

Le Corps de Davout est l'ancienne armée d'Allemagne. C'est le noyau de la Grande Armée en Russie. Elle compte 5 divisions d'infanterie qui combattront tout au long du chemin. Tous les régiments du corps sont à 6 bataillons dont le 5e est le bataillon de dépôt resté en arrière. Avec un nombre de bataillons si élevé, les régiments sont considérés comme des brigades et sont donc commandés par un général de brigade.

Composition détaillée[modifier | modifier le code]

État-major du 1er Corps[modifier | modifier le code]

Le Corps est sous le commandement du maréchal Davout.

Aides de camp du maréchal Davout[modifier | modifier le code]

  • colonel Kobilinski
  • major Brosset
  • chef d'escadrons de Castres
  • chef d'escadron Hervo
  • lieutenant de Castries
  • capitaine de Beaumont
  • capitaine de Fayet

Artillerie[modifier | modifier le code]

  • commandant : général Pernety
  • chef d'état-major : général Genty
  • second : général Baltus
  • directeur général du parc : général Jouffroy

Génie[modifier | modifier le code]

  • commandant : général Haxo
  • chef d'état-major : général Prévost de Vernois

Gendarmerie[modifier | modifier le code]

1re division[modifier | modifier le code]

La division est sous le commandement du général Morand.

2e division[modifier | modifier le code]

La division est sous le commandement du général Friant.

3e division[modifier | modifier le code]

La division est sous le commandement du général Gudin. Puis sous le commandement du général Gérard lorsque Gudin fut tué à la bataille de Valoutina-Gora.

4e division[modifier | modifier le code]

La division est sous le commandement du général Dessaix.

5e division[modifier | modifier le code]

La division est sous le commandement du général Compans

Division de cavalerie du corps[modifier | modifier le code]

Bilan du 1er Corps[modifier | modifier le code]

Le corps se compose le 15 juin 1812 de 66 345 hommes[2].

À Moscou, le corps ne compte plus que 21 000 fantassins et le 8 janvier 1813, 3019 soldats[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Napoléon Bonaparte et Thierry Lentz (Fondation Napoléon) (dir.) (préf. Marie-Pierre Rey), Correspondance générale, vol. 12 : La campagne de Russie, 1812, Fayard, coll. « Divers Histoire » (lire en ligne), « Ordre de bataille au 1er août 1812 »
  2. a et b Jean-Claude Damamme, Les Soldats de la Grande Armée, Perrin, 1998, (ISBN 2-262-01862-6) p301