1991 en République du Congo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

  • 17- : visite de Nelson Mandela à Brazzaville
  •  : ouverture de la Conférence nationale, où environ 1200 délégués des partis politiques et de la société civile sont rassemblés
  •  : Mgr Ernest Kombo est élu président de la Conférence nationale, qui se proclame Conférence nationale souveraine (CNS)
  •  : fin de la Conférence nationale souveraine ; la CNS demande l'instauration d'une démocratie pluraliste par une nouvelle constitution dont elle donne les principes ; elle élit un Premier ministre de transition, André Milongo, tandis que Mgr Kombo préside le Conseil supérieur de la République ; le chef de l'État reste Denis Sassou-Nguesso
  •  : l'accident ferroviaire de Mvoungouti, à une trentaine de kilomètres au sud de Dolisie, fait quatre-vingt-quatre morts et vingt-neuf disparus ; un train de la Comilog a heurté un train de voyageurs du CFCO

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]