1978 en république du Congo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

  • -  : procès de l'assassinat du président Marien Ngouabi le  ; onze peines capitales sont prononcées, dont dix sont appliquées le
  •  : le capitaine Barthélémy Kikadidi, accusé d'être le chef du commando ayant assassiné Marien Ngouabi, est tué par des militaires au domicile de la personne qui l'abritait, au quartier Makélékélé
  •  : le chef de l'État annonce qu'un complot « réactionnaire » a été découvert et annule les festivités de l'anniversaire de l'indépendance du pays, prévues pour le lendemain
  •  : Barthélemy Batantu est nommé comme nouvel archevêque de Brazzaville, un an et demi après l'assassinat de son prédécesseur, le cardinal Émile Biayenda

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]