193 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 193 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Événements[modifier | modifier le code]


  • En Afrique du Nord, Massinissa profite du départ d’Hannibal pour étendre son territoire au détriment de Carthage. Il soumet au tribut la riche région des Emporia sur la Petite Syrte. Carthage porte l’affaire devant le Sénat de Rome, qui refuse de condamner le roi des Numides, qui s'empare définitivement des cités des Emporia en 162 av. J.-C.[5]
  • Construction à Rome par les édiles Marcus Aemilius Lepidus et Lucius Aemilius Paullus Macedonicus de l'Emporium, un port fluvial sur le Tibre, et du « Porticus Aemilia  », un entrepôt couvrant presque trois hectares[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  2. François Lefèvre, Histoire du monde grec antique, Le Livre de Poche, (ISBN 9782253159056, présentation en ligne)
  3. Dáithí Ó Hógáin, The Celts : a history, Boydell Press, (ISBN 978-0-85115-923-2, présentation en ligne)
  4. François Cadiou, Hibera in terra miles, Casa de Velázquez, (ISBN 9788496820074, présentation en ligne)
  5. Jacques Simon, L'Algérie au passé lointain de Carthage à la régence d'Alger, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782296454606, présentation en ligne)
  6. Janine Cels Saint-Hilaire, La République romaine : 133-44 av. J.-C., Armand Colin, (ISBN 9782200273521, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]