1936 en Belgique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chronologie de la Belgique

Chronologies
Années :
1933 1934 1935  1936  1937 1938 1939
Décennies :
1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 6 mars : fin de l'accord militaire franco-belge conclu en 1920[1].
  • 3 mai : première parution du Pays réel, titre de presse d'inspiration fasciste publié par Rex.
  • 24 mai : élections législatives. Victoire du POB (70 sièges à la Chambre). Forte poussée des extrêmes : Rex (21 sièges à la Chambre) et Vlaams Nationaal Blok (16 sièges) à droite ; communistes (9 sièges) à gauche[2].
  • 2 juin : à la suite de l'assassinat d'un propagandiste socialiste, une grève éclate dans le port d'Anvers[3].
  • 11 juin : la grève entamée à Anvers s'étend au bassin liégeois[3].
  • 22 et 23 juin : on dénombre plus de 500 000 participants à la grève à travers tout le pays. Les syndicats réunis en front commun réclament une hausse des salaires, des congés payés, la semaine de 40 heures et la liberté syndicale[3].
Congrès universel pour la paix, septembre 1936.

Culture[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Sciences[modifier | modifier le code]

Linguistique[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Burniaux et Robert Frickx, La littérature belge d'expression française, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (no 1540), , 2e éd. (1re éd. 1973), 128 p. (ISBN 2130362834).
  • Emmanuel Gerard (trad. Anne-Laure Vignaux), La Démocratie rêvée, bridée et bafouée : 1918-1939 [« De democratie gedroomd, begrensd en ondermijnd : 1918-1939 »], Bruxelles, Le Cri, coll. « Histoire / Nouvelle Histoire de Belgique », , 282 p. (ISBN 9782871065463)