18th Dye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
18th Dye
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Noise rock, rock indépendant
Années actives 19921999, depuis 2005
Labels Matador Records (1994–1995), Cloudland Records (1995–1999), Crunchy Frog Records (depuis 2005)
Site officiel http://18thdye.com/
Composition du groupe
Membres Sebastian Büttrich
Heike Rädeker
Piet Bendtsen

18th Dye est un groupe de noise rock allemand, originaire de Berlin. Formé en 1992, ses membres sont Sebastian Büttrich (chant, guitare), Heike Rädeker (chant, basse) et Piet Bendtsen (batterie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Leur premier album studio, Done, produit par Ian Burgess (Naked Raygun, Ministry, Big Black), avec ses drones pesants et brumeux sort à l'origine en Allemagne en 1992, avant la signature de l'accord de distribution avec le label indépendant américain Matador Records en 1994, avec le soutien affirmé de Yo La Tengo. Une seconde production, le EP auto-produit Crayon, suit en 1994. En 1993, le groupe participe Roskilde-Festival[1].

En 1995, le groupe signe chez le label danois Cloudland Records, et enregistre son second album, Tribute to a Bus, enregistré par Steve Albini[2]. Plus dynamique et varié que les précédents enregistrements, son habile mélange de bruits et de mélodies laisse deviner des influences telles que Sonic Youth et The Wedding Present, bien que le jeu, minimaliste et abrupt, rappelle le groupe Wire à son apogée. Le groupe enregistra trois Peel Sessions: en juillet 1994, mars 1995 et février 1999. 18th Dye se sépare en 1999, lorsque Büttrich et Bendtsen forment Kikkert puis Test, tandis que Rädeker joue avec Evonike et Wuhling.

Ils se réunissent durant l'été 2005[3]. Ils jouent de nouvelles chansons au cours de concerts en Europe, et signent en novembre 2007 un nouveau contrat avec le label danois Crunchy Frog Records (The Raveonettes, Junior Senior, Heavy Trash, Powersolo, epo-555)[4]. En mars 2008 sort l'album Amorine Queen[5] qui est positivement accueilli par la presse spécialisée[6],[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Whole Wide World / Fragile Stars
  • 1994 : Dive / Coffee Cup Revisited
  • 1994 : Dive / Can You Wink? / Plumbing and Soon Forgetting
  • 1995 : Play W/ You / Gout S.F. / F.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (da) « Spilleplan for 1993 », sur roskilde-festival.dk (consulté le 6 mai 2014).
  2. (de) Von der Ästhetik des Krachs, Intro ; numéro 22, (mars 1995).
  3. (de) Unterschiedliche Veröffentlichungstermine in Abhängigkeit von der Region, Amorine Queen – Release Dates.
  4. (en) « 18th Dye Return With New LP, North American Tour », sur Pitchfork, (consulté le 19 septembre 2017).
  5. (de) Felix Scharlau: 18th Dye. Amorine Queen, Intro Nr. 160 (mai 2008).
  6. (de) Jan Wigger: Abgehört – Die wichtigsten CDs der Woche, Der Spiegel, 15 avril 2008.
  7. (de) Jens Szameit, « 18th Dye - Amorine Queen », sur teleschau - der mediendienst GmbH - web.de, (consulté le 6 mai 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]