1850 aux échecs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1847 1848 1849  1850  1851 1852 1853
Décennies :
1820 1830 1840  1850  1860 1870 1880
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain
Années des échecs :
1847 - 1848 - 1849 - 1850 - 1851 - 1852 - 1853
Décennies des échecs :
1820 - 1830 - 1840 - 1850 - 1860 - 1870 - 1880

Événements majeurs[modifier | modifier le code]

Matchs formels[modifier | modifier le code]

Elijah Williams - Henry Buckle 3-1

Adolf Anderssen - Daniel Harwitz 4-2

Matchs amicaux[modifier | modifier le code]

Lionel Kieseritsky - John Schulten +107 -34 =10 Paris

Tassilo von der Lasa - John Schulten 3-1

Charles Stanley - Johann Lowenthal 3-3

Paul Morphy - Johann Lowenthal 3-0

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Nécrologie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Suite aux matchs, le « meilleur joueur » des États-Unis était désigné par acclamation du public. Il pouvait s’agir d’une autre personne que le « champion national »

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Graeme Cree's US Chess Championship Page », sur graeme.50webs.com (consulté le 7 septembre 2016).
  2. Isaac Kashdan, History of the United States Chess Championship, Chess Review, nov-déc 1993, (ISBN 0671619861) reproduit dans The Best of Chess Life & Review 1933-1960
  3. Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1710 p. (ISBN 978-2-221-11013-3), p. 371