1832 aux États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éphémérides
Chronologie des États-Unis :
1829 1830 1831 1832  1833 1834 1835
Décennies aux États-Unis :
1800 1810 1820  1830  1840 1850 1860
Chronologie dans le monde :
1829 1830 1831  1832  1833 1834 1835
Décennies :
1800 1810 1820  1830  1840 1850 1860
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Chronologies géographiques :

Afrique, Amérique (Canada (, Nouveau-Brunswick et Québec) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France et Italie)

Chronologies thématiques :

Architecture Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Théâtre

Image de l'actualité 1832

Chronologie des États-Unis


Article principal : Chronologie des États-Unis.
Article connexe : 1832.

Cette page concerne des événements d'actualité qui se sont produits durant l'année 1832 du calendrier grégorien aux États-Unis.

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

  • 9 février : Le Conseil Législatif de la Floride accorde une charte à la ville de Jacksonville.
  • 3 mars : Arrêt Worcester v. Georgia. La Cour Suprême, saisie par Samuel Worcester (missionnaire du nouvel État Cherokee) reconnait les droits des Indiens sur les terres qu'ils occupent. Les droits des indiens sont protégés par le Gouvernement Fédéral et les États n'ont aucun droit sur eux. Mais le président des États-Unis, Andrew Jackson, refuse de faire appliquer l'arrêt de la Cour. L'armée fédérale n'intervient pas et laisse les États déporter près de 20 000 indiens de 1838 à 1839.
  • 6 avril : Début de la Guerre de Black Hawk, la dernière guerre indienne importante à l’est du Mississippi, en Amérique du Nord. Le guerrier Sauk, Black Hawk, tente de chasser les colons des terres de son peuple. Allié aux Fox, il quitte le territoire de l'Iowa où son peuple vivait depuis le traité de Saint-Louis (1805) pour reconquérir ses terres ancestrales. 800 Indiens Sauk franchissent le Mississippi, provoquant la panique chez les colons. Le général Edmund Gaines tente de négocier, sans succès.
Osceola par un peintre anonyme
  • 9 mai : Traité de Payne's Landing. Les Indiens sont contraints de céder leurs droits sur les territoires à l’Est du Mississippi. Les tribus indiennes du sud-est sont déportées. Le chef Séminole Osceola s’oppose au traité.
  • 9 juillet : Création de la République du ruisseau indien (Republic of Indian Stream) à la frontière des États-Unis et du Canada (fin en 1835). La République du ruisseau indien était une petite, non reconnue, république constitutionnelle. Elle aura un gouvernement élus organisés et une constitution, et servira environ trois cents citoyens.
  • 1er août : Les Indiens Sauks arrivent au Mississippi et commencent la traversée du fleuve. Pris sous le feu d'un navire à vapeur de guerre, Black Hawk hisse le drapeau de la reddition, mais le feu continue, faisant 23 morts chez les Indiens.
  • 2 août : Massacre de Bad Axe River : Black Hawk est attaqué par les troupes américaines qui massacrent 300 hommes, femmes et enfants Sauk. Certains survivants qui ont réussi à traverser le Mississippi sont tués ou capturés par les Sioux.


  • La Cour Suprême décide que les lois de Géorgie ne peuvent s'appliquer aux Cherokees, et que le gouvernement fédéral a obligation de faire respecter les traités conclus avec la nation Cherokee. Cette décision ne sera jamais appliquée par le président Jackson.
  • Des Creeks de l’Alabama sont expulsés de leurs terres par des Blancs, sans que le gouvernement fédéral ne bouge. Ils refusent de partir.
  • Washington Irving rentre à New York, après dix-sept années de vie à l'étranger, où il est accueilli avec enthousiasme comme le premier auteur américain à avoir conquis une renommée internationale.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux
Articles sur l'année 1832 aux États-Unis

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Georg Friedrich Martens, Karl Freiherr von Martens, Friedrich Wilhelm August Murhard, Friedrich Saalfeld, Nouveau recueil de traités, vol. 10, Dieterich,‎ (présentation en ligne)