1801 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1798 1799 1800  1801  1802 1803 1804
Décennies :
1770 1780 1790  1800  1810 1820 1830
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain
Années de la littérature :
1798 - 1799 - 1800 - 1801 - 1802 - 1803 - 1804
Décennies de la littérature :
1770 - 1780 - 1790 - 1800 - 1810 - 1820 - 1830

Événements[modifier | modifier le code]

  • Hongrie : L’écrivain Ferenc Kazinczy, à sa sortie de prison pour avoir été impliqué dans la conjuration jacobine de 1794, consacre sa vie à la cause du renouveau de la langue et de la littérature hongroise. Il est le chef de file des « néologistes », qui enrichissent la langue de quelque 8000 mots, dont la moitié entrera dans le langage courant.

Essais[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1801 au théâtre.

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]