1800 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Années de la littérature :
1797 - 1798 - 1799 - 1800 - 1801 - 1802 - 1803
Décennies de la littérature :
1770 - 1780 - 1790 - 1800 - 1810 - 1820 - 1830

Événements[modifier | modifier le code]

  • Fondation du Journal des débats.
  • Fondation de la Bibliothèque du Congrès américain.
  • Fondation à Varsovie d’une société des amis de la science, qui s’intéresse à l’Histoire et à la langue.

Essais[modifier | modifier le code]

  • Madame de Staël, De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales.
  • Schelling, Système de l'idéalisme transcendantal.
  • Saint-Martin, De l'esprit des choses.
  • Gérando, Considérations sur les diverses méthodes à suivre dans l'observation des peuples sauvages.
  • Sylvain Maréchal, Dictionnaire des athées.
  • Fichte, La Destination de l’homme et L’état commercial fermé (où il défend le protectionnisme économique).
  • Georges Touchard-Lafosse, « Chroniques de l’Œil-de-Bœuf, des petits appartements de la cour et des salons de Paris sous Louis XIV, la Régence, Louis XV, et Louis XVI »

Romans[modifier | modifier le code]

  • Louis de Bruno : Lioncel ou l’émigré, nouvelle historique.
  • Sade, Les Crimes de l'amour, Nouvelles héroïques et tragiques, précédé de son essai Idées sur les romans.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1800 au théâtre.

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Novalis, Chants spirituels et Hymne à la nuit.
  • Le Chant de la cloche, de Schiller.

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]