1736 aux échecs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1733 1734 1735  1736  1737 1738 1739
Décennies :
1700 1710 1720  1730  1740 1750 1760
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain
Années des échecs :
1733 - 1734 - 1735 - 1736 - 1737 - 1738 - 1739
Décennies des échecs :
1700 - 1710 - 1720 - 1730 - 1740 - 1750 - 1760

Événements majeurs[modifier | modifier le code]

Matchs amicaux[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • Le jeune André Danican Philidor, alors enfant de chœur âgé de dix ans, remporte une partie face à un musicien de la cour réputé fort joueur. Il s’agit de la première trace écrite d’une victoire du futur champion[1].

Naissances[modifier | modifier le code]

Nécrologie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1710 p. (ISBN 978-2-221-11013-3), p. 341