1734 en santé et médecine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1733 1734 1735  1736  1737 1738 1739
Décennies :
1700 1710 1720  1730  1740 1750 1760
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie de la santé et de la médecine

Événement[modifier | modifier le code]

  • 17 avril : Anton Wilhelm Amo, philosophe et médecin allemand et ghanéen, soutient sa thèse de philosophie (De Humanae mentis apatheia (De l’Apathie de l’âme humaine). Il devient alors le premier africain à être diplômé en lettres et philosophie dans une université européenne[1].

Publication[modifier | modifier le code]

  • Jacques Thévart, petit-neveu de Guillaume de Baillou (1538-1616), hérite de ses manuscrits et les publie sous le titre Opera omnia medica[2].

Naissances[modifier | modifier le code]

Sans date précise

Décès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Christine Damis, « Le philosophe connu pour sa peau noire : Anton Wilhelm Amo », Rue Descartes, vol. 2, no 36,‎ , p. 115-127 (DOI 10.3917/rdes.036.0115, lire en ligne, consulté le 3 octobre 2018).
  2. (la) Guillaume de Baillou, Opera omnia medica tomus primus : Epidemiorum et ephemeridum libri duo. Definitionum medicarum liber. Commentarius in libellum Theophrasti de vertigine. De convulsionibus libellus. Graecarum vocum, quae in hoc primo tomo Gulielmi Ballonii inter legendum, lectorem linguae Graece imperitum morari possunt, interpretatio latina, Venise, apud Angelum Jeremiam, , 424 p. (lire en ligne).