171 (nombre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet article concerne le nombre 171. Pour les années, voir 171 et 171 av. J.-C. Pour les lignes de transports en commun voir Ligne 171 Ce lien renvoie vers une page d'homonymie.

170171172
Cardinal Cent soixante et onze
Ordinal Cent-soixante-et-onzième
171e
Préfixe grec hecatontakai
Adverbe Cent-soixante-et-onzièmement
Propriétés
Facteurs premiers 32 × 19
Diviseurs 1, 3, 9, 19, 57 et 171
Autres numérations
Numération romaine CLXXI
Système binaire 10101011
Système octal 253
Système duodécimal 123
Système hexadécimal AB

Le nombre 171 (cent soixante et onze) est l'entier naturel qui suit 170 et qui précède 172.

En mathématiques[modifier | modifier le code]

Cent soixante et onze est un nombre figuré : c'est le 18e nombre triangulaire, le 6e nombre tridécagonal et le 3e nombre 58-gonal.

En base dix, c'est un nombre nombre Harshad, palindrome et ondulant.

En base sept, c'est un nombre uniforme (333).

Dans d'autres domaines[modifier | modifier le code]

Cent soixante et onze est le numéro du colorant alimentaire de synthèse E171 blanc), le dioxyde de titane.

171 est également le nombre de canons de la butte Montmartre que les Communards de 1871[1] réquisitionnèrent grâce au soutien de la garde nationale. C'est en référence à cet épisode qui sonne le début de la Commune qu'un atelier de graphistes tire son nom[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « LA COMMUNE. LE 18 MARS 1871, LE PEUPLE PREND LE POUVOIR À PARIS ! », sur humanite.fr, (consulté le 14 novembre 2018)
  2. « Le collectif 171 canons milite pour un graphisme réfléchi », sur leprogres.fr, (consulté le 14 novembre 2018)
  3. « Le collectif 171 canons », sur 171canons.fr, (consulté le 14 novembre 2018)
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « 171 (number) » (voir la liste des auteurs).