16e étape du Tour de France 1998

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

16e étape du Tour de France 1998
Généralités
Course16e étape، Tour de France 1998
Date28 juillet 1998
Distance204 km
PaysFRA France
Lieu de départVizille
Lieu d'arrivéeAlbertville
Vitesse moyenne36,022 km/h
Résultats de l’étape
1erGER Jan Ullrich5 h 39 min 47 s
(Deutsche Telekom)
2eITA Marco Pantani+ 0 s
3eUSA Bobby Julich+ 1 min 49 s
Classement général à l’issue de l’étape
LeaderITA Marco Pantani77 h 38 min 24 s
(Mercatone Uno-Bianchi)
2eUSA Bobby Julich+ 5 min 42 s
3eGER Jan Ullrich+ 5 min 56 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svgPointsGER Erik Zabel
(Deutsche Telekom)
Jersey polkadot.svgMontagneITA Rodolfo Massi
(Casino)
Jersey white.svgJeuneGER Jan Ullrich
(Deutsche Telekom)
ÉquipeFRA Cofidis-Le Crédit par Téléphone
◀15e étape17e étape▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La seizième étape du Tour de France a eu lieu le entre Vizille et Albertville sur 204 km de course.

Parcours[modifier | modifier le code]

Récit[modifier | modifier le code]

Un nouveau parcours très exigeant est proposé aux coureurs lors de cette étape : le franchissement de la "Trilogie de la Chartreuse" (col de Porte, col du Cucheron et col du Granier), suivi d'une remontée de la Vallée des Huiles jusqu'au col du Grand Cucheron, avant une descente dans la vallée de la Maurienne pour aller escalader le col de la Madeleine. Au passage de cette dernière difficulté, il reste encore 44,5 km à parcourir pour rejoindre la ville Olympique d'Albertville par la Vallée de la Tarentaise.
Dès le pied de l'ascension vers le col de la Madeleine, Jan Ullrich place un démarrage puissant qui laisse tout le monde sur place sauf le porteur du Maillot jaune Marco Pantani qui parvient à accrocher sa roue. Les deux hommes vont effectuer toute l'ascension du col ensemble, Marco Pantani ne prenant quasiment jamais de relais. Malgré les 9 minutes perdues la veille, Jan Ullrich démontre par cette superbe réaction d'orgueil qu'il n'avait pas renoncé à la victoire finale.
À Albertville, la victoire d'étape revient à l'Allemand, mais les deux coureurs peuvent être satisfaits : Marco Pantani reprend 1 min 49 s à Bobby Julich et ne devrait ainsi plus être inquiété par l'Américain lors du dernier contre-la-montre. Jan Ullrich quant à lui remonte à la troisième place du classement général à seulement 14 secondes de Julich.

Classement de l'étape[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erJan Ullrich GER AllemagneDeutsche Telekom5 h 39 min 47 s
2eMarco Pantani ITA ItalieMercatone Uno-Bianchi+ 0 s
3eBobby Julich USA États-UnisCofidis-Le Crédit par Téléphone+ 1 min 49 s
4eFernando Escartín ESP EspagneKelme-Costa Blanca+ 1 min 49 s
5eAxel Merckx BEL BelgiquePolti+ 1 min 49 s
6eMichael Boogerd NED Pays-BasRabobank+ 1 min 49 s
7eBjarne Riis DEN DanemarkDeutsche Telekom+ 1 min 49 s
8eLeonardo Piepoli ITA ItalieSaeco-Cannondale+ 1 min 49 s
9eStéphane Heulot FRA FranceLa Française des jeux+ 1 min 49 s
10eJean-Cyril Robin FRA FranceUS Postal Service+ 1 min 49 s

Classement général[modifier | modifier le code]

Grâce à sa victoire d'étape et au temps gagné sur le groupe des autres favoris, l'Allemand Jan Ullrich (Deutsche Telekom) remonte sur le podium provisoire du classement général. Il reste cependant à près de six minutes du leader, l'Italien Marco Pantani (Mercatone Uno-Bianchi) qui conserve son maillot jaune. Ce dernier augmente cependant son avance sur son dauphin, l'Américain Bobby Julich (Cofidis-Le Crédit par Téléphone), la portant à cinq minutes et 42 secondes.

Parmi les autres mouvements au classement général, on retrouve les remontés du Français Jean-Cyril Robin (US Postal Service) et de l'Italien Leonardo Piepoli (Saeco-Cannondale) qui progressent respectivement de sept et huit places pour se retrouver 8e et 9e. AU contraire, Luc Leblanc (équipe cycliste Polti) perd plus de 25 minutes et 19 places.

Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erMarco Pantani maillot jaune de leader du classement généralITA ItalieMercatone Uno-Bianchi77 h 38 min 24 s
2eBobby Julich USA États-UnisCofidis-Le Crédit par Téléphone+ 5 min 42 s
3eJan Ullrich GER AllemagneDeutsche Telekom+ 5 min 56 s
4eFernando Escartín ESP EspagneKelme-Costa Blanca+ 6 min 03 s
5eChristophe Rinero FRA FranceCofidis-Le Crédit par Téléphone+ 8 min 01 s
6eMichael Boogerd NED Pays-BasRabobank+ 8 min 05 s
7eRodolfo Massi maillot blanc à pois rouges du leader du classement du meilleur grimpeurITA ItalieCasino+ 12 min 15 s
8eJean-Cyril Robin FRA FranceUS Postal Service+ 12 min 34 s
9eLeonardo Piepoli ITA ItalieSaeco-Cannondale+ 12 min 45 s
10eRoland Meier SUI SuisseCofidis-Le Crédit par Téléphone+ 13 min 19 s


Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Avec cette étape de montagne, les leaders du classement n'ont pas marqués beaucoup de points. Vainqueur notamment du premier sprint intermédiaires, le maillot vert est toujours porté par l'Allemand Erik Zabel (Deutsche Telekom). Il porte son total à 272 points. Avec l'abandon du Tchèque Jan Svorada (Mapei-Bricobi) il devance maintenant seulement le coéquipier de ce dernier le Belge Tom Steels de 111 unités. L'Australien Stuart O'Grady (Gan) se retrouve donc troisième avec 121 points de retard.

Wikidata-logo S.svgClassement par points
CoureurPaysÉquipePoints
1erErik Zabel maillot vert de leader du classement par pointsGER AllemagneDeutsche Telekom272 pts
2eTom Steels BEL BelgiqueMapei-Bricobi161 pts
3eStuart O'Grady AUS AustralieGan151 pts
4eRobbie McEwen AUS AustralieRabobank144 pts
5eNicola Minali ITA ItalieRiso Scotti-MG Boys Maglificio134 pts

Classement du meilleur grimpeur[modifier | modifier le code]

Avec 28 points marqués de plus ce jour et un total de 335, le leader du classement de la montagne l'Italien Rodolfo Massi (Casino) conserve le maillot blanc à points rouges de leader et augmente son avance sur ses poursuivants. Le Français Christophe Rinero (Cofidis-Le Crédit par Téléphone) est toujours deuxième de ce classement, avec 138 unités de retard. Alberto Elli ne marque de nouveau pas de points ce jour et redescend à la quatrième place, dépassé par le leader du classement général Marco Pantani (Mercatone Uno-Bianchi).

Wikidata-logo S.svgClassement de la montagne
CoureurPaysÉquipePoints
1erRodolfo Massi maillot blanc à pois rouges du leader du classement du meilleur grimpeurITA ItalieCasino335 pts
2eChristophe Rinero FRA FranceCofidis-Le Crédit par Téléphone197 pts
3eMarco Pantani maillot jaune de leader du classement généralITA ItalieMercatone Uno-Bianchi175 pts
4eAlberto Elli ITA ItalieCasino165 pts
5eStéphane Heulot FRA FranceLa Française des jeux147 pts

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Grâce notamment à sa victoire d'étape, l'Allemand Jan Ullrich (Deutsche Telekom) conserve la tête du classement du meilleur jeune et augmente son avance sur ses poursuivants. Il voit l'écart avec le Français Christophe Rinero (Cofidis-Le Crédit par Téléphone) se porter à plus que deux minutes. L'Italien Giuseppe Di Grande (Mapei-Bricobi) conserve sa troisième place à plus de neuf minutes.

Wikidata-logo S.svgClassement du meilleur jeune
CoureurPaysÉquipeTemps
1erJan Ullrich GER AllemagneDeutsche Telekom77 h 44 min 20 s
2eChristophe Rinero FRA FranceCofidis-Le Crédit par Téléphone+ 2 min 05 s
3eGiuseppe Di Grande ITA ItalieMapei-Bricobi+ 9 min 17 s
4eSantiago Blanco ESP EspagneVitalicio Seguros+ 19 min 15 s
5eJörg Jaksche GER AllemagnePolti+ 22 min 39 s

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

A la suite de cette nouvelle étape de montagne, l'équipe française Cofidis-Le Crédit par Téléphone conserve la tête du classement par équipes. Elle devance maintenant l'équipe Deutsche Telekom avec une avance de près trois quart d'heure et l'équipe espagnole Banesto de plus de 50 minutes.

Wikidata-logo S.svgClassement par équipes
ÉquipePaysTemps
1reCofidis-Le Crédit par Téléphone FRA France232 h 54 min 17 s
2eDeutsche Telekom GER Allemagne+ 44 min 09 s
3eBanesto ESP Espagne+ 51 min 32 s
4eCasino FRA France+ 52 min 04 s
5eLotto-Mobistar BEL Belgique+ 58 min 30 s

Abandons[modifier | modifier le code]

Andreï Tchmil (non-partant)
José Luis Rodríguez García (abandon)
Ján Svorada (abandon)
Giuseppe Calcaterra (abandon)
Franco Ballerini (abandon)
José María Jiménez (abandon)