167e division d'infanterie (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 167e division d'infanterie.

167e Division d'Infanterie
Création 14 décembre 1916
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Division d'Infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1917 - Bataille du Chemin des Dames
1917 - Bataille de la Malmaison
1918 - 2e Bataille de la Marne
(Bataille du Soissonnais)
1918 - Offensive des Cent-Jours
(Bataille de Somme-Py)
(bataille de Champagne et d'Argonne)
(Bataille de la Serre)

La 167e division d'infanterie est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Première Guerre mondiale.

Les chefs de la 167e Division d'Infanterie[modifier | modifier le code]

  • 14 décembre 1916 - 11 novembre 1918 : Général Schmidt

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

  • Infanterie
170e Régiment d'Infanterie de décembre 1916 à novembre 1918
174e Régiment d'Infanterie de décembre 1916 à novembre 1918
409e Régiment d'Infanterie de décembre 1916 à novembre 1918
  • Cavalerie
1 escadron du 3e régiment de chasseurs à cheval de janvier 1917 à novembre 1918
  • Artillerie
1 groupe de 75 du 48e régiment d'artillerie de campagne de décembre 1916 à juillet 1917
1 groupe de 95 du 31e régiment d'artillerie de campagne de décembre 1916 à juillet 1917
1 groupe de 90 du 45e régiment d'artillerie de campagne de décembre 1916 à juillet 1917
3 groupes de 75 du 222e régiment d'artillerie de campagne de décembre 1916 à juillet 1917
106e batterie de 58 du 6e régiment d'artillerie de campagne de décembre 1916 à janvier 1918
101e batterie de 58 du 222e régiment d'artillerie de campagne de janvier à novembre 1918
8e groupe de 155c du 121e régiment d'artillerie lourde de juillet à novembre 1918
  • Génie
compagnies 13/12, 13/62, 13/25 du 4e régiment du génie
1 bataillon du 144e régiment d'infanterie territoriale d'août à novembre 1918

Historique[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

  • 14 – 25 décembre : constitution dans la région de Neufchâteau.
  • 25 décembre 1916 – 19 janvier 1917 : mouvement vers l'est et occupation d'un secteur entre Pont-à-Mousson et la Seille, à l'est de Nomeny.

1917[modifier | modifier le code]

  • 19 janvier – 12 avril : retrait du front. Instruction au camp de Saffais. À partir du 12 février, travaux dans la région de Lunéville, Nancy. À partir du 17 mars, repos et instruction au camp de Saffais. À partir du 29 mars, travaux vers Lunéville et Nancy.
  • 12 – 23 avril : transport par V.F. de Pont-Saint-Vincent et de Jarville, dans la région de Château-Thierry ; repos et instruction.
  • 23 avril – 27 mai : transport par camions vers le front. Occupation d'un secteur vers le Godat et Loivre.
4 et 9 mai : engagée dans la bataille du Chemin des Dames, attaques au bois de Séchamp.
16 mai : réduction du front, à droite, jusqu'au sud du Godat.
  • 27 mai – 25 juin : retrait du front et repos dans la région de Damery, puis dans celle d'Igny-le-Jard.
  • 25 juin – 20 août : mouvement vers le front. Occupation d'un secteur entre la lisière est de Reims et les Cavaliers de Courcy, réduit à droite, le 12 août, jusque vers Bétheny.
  • 20 août – 25 septembre : retrait du front. Repos et instruction vers Lizy-sur-Ourcq.
  • 25 septembre – 31 octobre : transport par camions vers le front. Occupation d'un secteur au nord de la ferme de Colombe et de Nanteuil-la-Fosse. Préparatifs d'offensive : en 2e ligne, du 23 au 31 octobre (Bataille de la Malmaison).
  • 31 octobre – 3 décembre : retrait du front : repos vers Lizy-sur-Ourcq.
  • 3 – 14 décembre : transport par V.F., de la région de Château-Thierry, dans celle de Luxeuil et Lure ; repos et instruction.
  • 14 décembre 1917 – 12 mai 1918 : mouvement vers le front, et, à partir du 20 décembre occupation d'un secteur vers Metzeral et le col du Bonhomme, étendu à gauche, le 4 avril, jusque vers la Faye.

1918[modifier | modifier le code]

Prise de la butte de Souain et de SommePy. En 2e ligne à partir du 29.
2 octobre : reprise de l'offensive ; prise de la crête d'Orfeuil.
4 octobre : de nouveau en 2e ligne.
29 octobre : attaque sur Banogne-Recouvrance. Organisation des positions conquises, vers Banogne-Recouvrance.

Rattachements[modifier | modifier le code]

Affectation organique:

12 – 23 avril 1917
31 mai – 19 octobre 1918
23 avril – 24 août 1917
30 – 31 mai 1918
19 octobre – 11 novembre 1918
24 août – 3 décembre 1917
31 mai – 31 juillet 1918
3 décembre 1917 – 30 mai 1918
2 janvier – 12 avril 1917
  • Détachement d'armée de Lorraine
14 décembre 1916 – 2 janvier 1917

L'entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

L'après Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • AFGG, vol. 2, t. 10 : Ordres de bataille des grandes unités : divisions d'infanterie, divisions de cavalerie, , 1092 p. (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

La 167e DI dans la bataille de l'Aisne (1917)