1655 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1652 1653 1654  1655  1656 1657 1658
Décennies :
1620 1630 1640  1650  1660 1670 1680
Siècles :
XVIe siècle  XVIIe siècle  XVIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain
Années de la littérature :
1652 - 1653 - 1654 - 1655 - 1656 - 1657 - 1658
Décennies de la littérature :
1620 - 1630 - 1640 - 1650 - 1660 - 1670 - 1680

Événements[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  1. Paul Scarron (1610-1660), Nouvelles tragi-comiques tournées de l’espagnol en français (1655-1656).
  2. Anonyme, L’École des filles ou la philosophie des dames, texte érotique sous forme de lettres.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1655 au théâtre.

Poésie[modifier | modifier le code]

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]