14e régiment de chasseurs parachutistes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
14e régiment de chasseurs parachutistes
Image illustrative de l'article 14e régiment de chasseurs parachutistes
Insigne régimentaire du 14e régiment de chasseurs parachutistes

Création 1956
Dissolution 1961
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Infanterie parachutiste.
Rôle Infanterie
Fait partie de 25e division parachutiste
Garnison Toulouse
Ancienne dénomination 14eRI
Devise Brave
Inscriptions
sur l’emblème
Rivoli
Austerlitz
Eylau
Sébastopol
Champagne
Les Monts
Picardie
La Marne
Fourragères Aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918
Décorations Croix de guerre 1914-1918
trois palmes
une étoile de vermeil

Créé en 1956 le 14e régiment de chasseurs parachutistes ou 14eRCP est une unité parachutiste de l'armée de terre française. Il est l'héritier du 14e régiment d'infanterie de ligne, dont il a la garde du drapeau et du 14e RIPC régiment d'infanterie parachutiste de choc 1951.

Il s'imposera comme unité d'élite lors des opérations d'Algérie et de Tunisie jusqu'à sa dissolution en 1961[1].

Un nouveau régiment sera créé en 1977 sous le nom de 14e RCTP[2].

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 1er juin 1956 : création du 14e RCP à Toulouse
  • 30 avril 1961 : dissolution de l'unité[3].

Historique des garnisons, campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Avant la guerre d'Algérie[modifier | modifier le code]

Guerre d'Algérie[modifier | modifier le code]

Le 14e RCP est créé le 1er juin 1956 à Toulouse à partir de la 14e DBI (14e demi-brigade d'infanterie) et du 35e BTA (35e bataillon de tirailleurs algériens). Intégré à la 25e DP du général Gilles il débarque le 26 du même mois à Oran.

Le régiment va s'illustrer tout au long de la guerre d'Algérie et notamment lors de la bataille des Frontières de janvier à mai 1958[4].

Le 30 avril 1961, le 14e RCP est dissous pour s'être impliqué dans le putsch des généraux[5] et ses effectifs sont réparties dans les unités du corps d'armée de Constantine. Après le 30 avril 1961 et jusqu'à décembre 1962, le centre d'instruction du 14e RCP basé à la caserne Niel à Toulouse a continué à fonctionner sous les ordres du Lieutenant-colonel Lafontaine, puis du Lieutenant-colonel Dangoumau.

Combats de la guerre d'Algérie : 8 octobre 1956 au Merkala, 22 janvier 1957 au Mir El Djebel, 24 janvier 1957 au djebel Amour, 7 février 1957 djebel Grouz. De février à mai 1958: bataille des frontières, 25 février 1958: djebel M'Zouzia, 15 mars 1958: djebel Bou Torkma, 15 avril 1958: djebel M'Zouzi, avril 1958: djebel Aurès, 19 novembre 1960: djebel Tafraout, 12 mars 1961: djebel Azreg (Ich Aziza en Chaoui), 2 avril 1961: Oued Kebir. Pertes du 14e RCP en Algérie 7 officiers, 18 sous-officiers, 95 caporaux et chasseurs tués. 18 officiers, 251 sous-officiers, caporaux et chasseurs blessés.

Devise[modifier | modifier le code]

Brave

Insigne[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[6] :

Fourragère aux couleurs de la Croix de guerre 1914-1918

Drapeau du 14e régiment parachutiste de commandement et de soutien

Décorations[modifier | modifier le code]

La cravate de son drapeau est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 avec trois palmes et une étoile de vermeil obtenues pour ses trois citations à l'ordre de l'armée et celle à l'ordre du corps d'armée.

Il a le droit au port de la fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918.

Chant[modifier | modifier le code]

Chant de Marche du 14e RCP : "Et tous unis comme au front, c'est le chant des paras du 14 ..."

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

  • 1951 : Lieutenant-colonel Georges Bergé d'août 1951 à juillet 1953
  • 1956 : Colonel Emile Autrand de juin 1956 à mai 1957
  • 1957 : Lieutenant-colonel Paul Ollion de juin 1957 à juillet 1958
  • 1958 : Lieutenant-colonel Jean Renon de juillet 1958 à septembre 1960
  • 1960 : Lieutenant-colonel Pierre Lecomte d'octobre 1960 à avril 1961

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Histoire des parachutistes français Tomes 1 et 2, éditions Société de production littéraire, 1975
  • Baltzer J et Micheletti E, Insignes et brevets parachutistes de l'armée française, éditions Histoire et collections, 2001, (ISBN 2 913903 118)
  • Parvulesco, Les paras l'honneur de servir, éditions ETAI, 2006, (ISBN 2-7268-9452-6)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Musée des parachutistes à Pau (64) "Camp d'Astra"
  2. Le 14e régiment de commandement et de transmissions parachutiste (14e RCTP) est créé en 1977 et devient le 14e régiment parachutiste de commandement et de soutien (14e RPCS) en 1979
  3. In Histoire des parachutistes français, pages 510 et 511
  4. In Histoire des parachutistes français, pages 501 à 508
  5. In Histoire des parachutistes français, page 511
  6. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]