1455 en santé et médecine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1452 1453 1454  1455  1456 1457 1458
Décennies :
1420 1430 1440  1450  1460 1470 1480
Siècles :
XIVe siècle  XVe siècle  XVIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Arts plastiques Littérature Musique classique Santé et médecine
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

  • Vers 1455 : fondation à Rome, sous le pontificat de Calixte III, de l'hôpital de Sainte-Marie-de-la-Consolation[7].

Publication[modifier | modifier le code]

Naissance[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

  • Avant le 10 mai : Jacques Candel (né à une date inconnue), chirurgien à Bruges, Bruxelles et Lille, attesté à la cour de Bourgogne à partir de 1434[11].
  • Jacques Angeli (né en 1390), professeur de médecine à Montpellier, chancelier et réformateur de l'université, auteur des Puncta medicine[12].
  • 1455 au plus tôt[13] : Renaud Thierry (né vers 1391[14]), Premier chirurgien du roi Charles VII[15].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Julien, « La Confrérie des saints Côme et Damien de Cadix [compte rendu, référence : (es) A. Orozco Acuaviva et P. Anton Solé, « La Hermandad de San Cosme y San Damian y su capilla en el convento de las Descalzas de Cadiz », Anales Real Acad. Med. y Cirugia Cadiz, vol. 18, no 2,‎ , p. 147-153] », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 72, no 263,‎ , p. 446 (lire en ligne).
  2. Kanjanaporn Piyathum, Le Massage thaï traditionnel pour les Thaïlandais et les touristes occidentaux (mémoire pour le master de français pour le tourisme culturel, département des langues occidentales de l'École des études supérieures de l'université Silpakorn, sous la direction de Sodchuen Chaiprasathna, Émilie Testard-Blanc et Jean-Marcel Paquette), (lire en ligne), p. 11.
  3. Bertrand Frélaut, « Aspects du culte de saint Yves en Italie », dans Jean-Christophe Cassard (dir.) et Georges Provost (dir.), Saint Yves et les Bretons : Culte, Images, Mémoire (1303-2003), Rennes, Presses universitaires de Rennes, (ISBN 978-2-7535-2585-6, lire en ligne), § 4.
  4. Hans-Rudolf Egli, « Cerlier (commune) », dans Dictionnaire historique de la Suisse, (lire en ligne).
  5. Brigitte Chossenot, « Répertoire numérique détaillé de la sous-série H DPT 24 : Archives hospitalières de Mirecourt (1361-1970) », dans Archives départementales des Vosges, Épinal, (lire en ligne), « Introduction », p. 2.
  6. (en) Carlos Solís, « Bartolomé Hidalgo de Agüero's 16th Century, Evidence-based Challenge to the Orthodox Management of Wounds », Journal of the Royal Society of Medicine, vol. 105,‎ , p. 401 (lire en ligne).
  7. Ferdinand Lefèbvre, « Des établissements de charité dans les États romains (suite) », Revue catholique, 5e série, vol. 3, t. 15, no 7,‎ , p. 386 (lire en ligne).
  8. (en) C. Michele Thompson, Vietnamese Traditional Medicine : A Social History, Singapour, National University of Singapore, , 248 p. (ISBN 978-9971-69-835-5, lire en ligne), p. 20.
  9. (en) « Gersdorff, Hans von. Feldtbůch der Wundartzney : newlich getruckt und gebessert. (Strassburg: Hans Schotten zům Thyergarten, [1528]) », dans Historical Anatomies on The Web, Rockville Pike, U. S. National Library of Medicine, (lire en ligne).
  10. (de) Hans von Gersdorff, Feldbuch der Wundarzney, (lire en ligne).
  11. Laurie Baveye Kouidrat et Bertrand Schnerb (dir.), Exercer la médecine en milieu princier au XVe siècle : L'Exemple de la cour de Bourgogne (1363-1482), vol. 3 : Catalogue prosopographique des praticiens de la cour de Bourgogne (v.1363-v.1482) (thèse de doctorat en histoire soutenue le 27 mars 2015), université Charles-de-Gaulle - Lille III, (lire en ligne), « Candel (Jacques », p. 92.
  12. Laurence Moulinier, « L'Originalité de l'école de médecine de Montpellier », dans Alfonso Leone (éd.) et Gerardo Sangermano (éd.), La Schola Salernitana e le altre, Salerne, (lire en ligne), p. 101-126, [en ligne : p. 13].
  13. Il témoigne au procès en réhabilitation de Jeanne d'Arc, qui s'ouvre le 7 juillet 1455.
  14. Jean-Louis Beaucarnot, « L'Héritage colossal de François Fillon », Généinfos,‎ (lire en ligne).
  15. Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 2, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/2), (1re éd. 1936) (ISBN 978-2-600-03384-8, lire en ligne), « Regnault Thierry », p. 690.