1406 en santé et médecine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1403 1404 1405  1406  1407 1408 1409
Décennies :
1370 1380 1390  1400  1410 1420 1430
Siècles :
XIVe siècle  XVe siècle  XVIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Arts plastiques Musique classique Santé et médecine
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie de la santé et de la médecine

Événements[modifier | modifier le code]

  • Fondation de l'hôpital Saint-Pierre à Dubrovnik, capitale de la république de Raguse, par Sir Marin de Bodazia[1].
  • Fondation de l'hôpital Saint-Maur-des-Fossés à Viller, près de Lunéville, par Marguerite de Wittelsbach, duchesse de Lorraine, et Charles le Hardi, son mari[2].
  • Fondation à Namur par la confrérie de Saint-Jacques et par le comte et la comtesse de Namur, Guillaume II et Jeanne d'Harcourt, de l'hôpital Saint-Jacques d'abord destiné aux « pauvres passants[3] ».
  • Fondation à Cholet en Anjou, par Thibaut Carté, d'une aumônerie placée sous le patronage de saint Julien et destinée à l'accueil des « pauvres malades[4] ».
  • Le roi Taejong, troisième roi de la dynastie coréenne Joseon, institue les uinyeo (en), littéralement « femmes médecins », qui, dans les centres de santé populaires, donnent aux femmes des soins que les tabous sociaux leur interdiraient de recevoir d'un homme[5].
  • Jean Bocart, chirurgien itinérant de Clermont, en Auvergne, s'engage pour cinquante sous tournois à guérir le fils d'un laboureur de Figeac de la maladie de la pierre[6].
  • 1405-1406 : fondation à Milan en Italie de l'Officium pietatis pauperum, chargé d'organiser l'assistance aux pauvres et leur placement dans les hospices[7].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Parution en Chine du Jiuhuang Bencao (en) (« Herbier pour soulager la famine »), édité par Zhou Dingwang (1382-1425) sous le patronage du prince impérial Zhu Xiao (1380-1425), premier manuel illustré de botanique, ouvrage principalement consacré, comme son titre l'indique, aux plantes utiles comme aliments de famine[8].
  • Parution en Chine du Puji Fang (« Prescriptions de santé publique »), édité par le professeur de médecine Teng Shuo et par Liu Chun sous le patronage du prince impérial Zhu Xiao, recueil en cent soixante-huit volumes et dont les éditions, augmentées sous la dynastie Qing, contiendront jusqu'à plus de soixante mille entrées[9].

Décès[modifier | modifier le code]

  • Gutleben (né à une date inconnue), médecin appointé de la ville de Bâle où, après sa mort, aucun médecin juif ne résidera plus pendant quatre cents ans, sauf Helyas Sabatti en 1410 pendant trois mois[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tatjana Buklijaš, « Medicine and Society in the Medieval Hospital », Croatian Medical Journal, vol. 49, no 2,‎ , p. 153 (lire en ligne).
  2. Augustin Calmet, Notice de la Lorraine qui comprend les duchés de Bar et de Luxembourg […] : L'Histoire par ordre alphabétique des villes de ce pays […], t. 1, Lunéville, chez Mme George, , 2e éd. (1re éd. 1756), 515 p. (lire en ligne), p. 479.
  3. Emmanuel Bodart, « Les Institutions de la ville de Namur XIIe-fin XVIe siècle », dans Philippe Jacquet (dir.) et al., Histoire de Namur : Nouveaux regards, Namur, Presses universitaires de Namur, coll. « Histoire, Art, Archéologie » (no 7), , 356 p. (ISBN 978-2-8703-7489-4, lire en ligne), p. 112-114.
  4. « L'Hôpital de Cholet (Maine-et-Loire) », dans Patrimoine hospitalier : Blog du master patrimoine de l'université du Maine, modifié le 6 octobre 2017 [lire en ligne (page consultée le 12 février 2018)].
  5. (ko) 조선전기 의녀제의 성립과 의녀의 활동 ( « The Establishment of Female Doctor (uinyeo) System and Their Activity in the Early Days of Joseon ») [lire en ligne (page consultée le 15 janvier 2018)].
  6. Jean Lartigaut, « Une intervention chirurgicale au XVe siècle », Bulletin de la Société d'études du Lot, no 101,‎ , p. 293, cité dans Louis Dulieu et Jean Nougaret, « Documents sur la médecine et la chirurgie à Pézenas au XVIIe et au XVIIIe siècle », Études héraultaises, no 3,‎ , p. 32, n. 2 (lire en ligne).
  7. Claude Quétel, Histoire de la folie : De l'Antiquité à nos jours, Paris, Tallandier, coll. « Texto », , 622 p. (ISBN 979-1-02100-226-5, lire en ligne).
  8. (en) Eugene N. Anderson, Food and Environnement in Early and Medieval China, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, coll. « Encounters with Asia », , 338 p. (ISBN 978-0-8122-4638-4, lire en ligne), p. 249.
  9. (en) Tu Ya, Fang Ting-yu et Shelley Ochs (éd.), History and Philosophy of Chinese Medicine, Pékin, People's Medical Publishing House, coll. « International Standard Library of Chinese Medicine » (no 1), (ISBN 978-7-117-19784-7, lire en ligne), p. 167.
  10. Daniel Teichman, « Les Médecins juifs au Moyen Âge », sur le site de la Fédération suisse des communautés israélites, 1er septembre 2009 [lire en ligne (page consultée le 15 janvier 2018)].