13e cérémonie des Razzie Awards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La 13e cérémonie des Golden Raspberry Awards s'est déroulée le à l'hôtel Hollywood Roosevelt pour désigner le pire de ce que l'industrie cinématographique a pu offrir en 1992. La liste des nominés est ci-dessous, avec en gras celui qui a reçu le titre.

Pire film[modifier | modifier le code]

Une lueur dans la nuit (Shining Through) (20th Century Fox)

Pire acteur[modifier | modifier le code]

Sylvester Stallone dans Arrête, ou ma mère va tirer ! (Stop! Or My Mom Will Shoot!)

Pire Actrice[modifier | modifier le code]

Melanie Griffith dans Une lueur dans la nuit (Shining Through) et Une étrangère parmi nous (A Stranger Among Us)

Pire second rôle masculin[modifier | modifier le code]

Tom Selleck dans Christophe Colomb : La découverte (Christopher Columbus: The Discovery)

Pire second rôle féminin[modifier | modifier le code]

Estelle Getty dans Arrête, ou ma mère va tirer ! (Stop! Or My Mom Will Shoot!)

Pire réalisateur[modifier | modifier le code]

David Seltzer pour Une lueur dans la nuit (Shining Through)

Pire scénario[modifier | modifier le code]

Arrête, ou ma mère va tirer ! (Stop! Or My Mom Will Shoot!), ecrit par Blake Snyder et William Osborne & William Davies

Pire révélation[modifier | modifier le code]

Pauly Shore dans Encino Man (titre canadien : L'homme d'Encino)

Pire chanson 'originale'[modifier | modifier le code]

"High Times, Hard Times" de Newsies, musique de Alan Menken, paroles de Jack Feldman

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]