12 Heures de Sebring 2021

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
12 Heures de Sebring 2021
Description de l'image 2018 sebring updated 282x188 v1 1.png.
Généralités
Sport Endurance
Organisateur(s) International Motor Sports Association
Édition 69e
Lieu(x) Sebring
Comté de Highlands
Drapeau de la Floride Floride
Drapeau des États-Unis États-Unis
Date -
Site(s) Sebring International Raceway
Site web officiel www.sebringraceway.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Canada Mazda Motorsports
Vainqueur Drapeau : États-Unis JDC-Mustang Sampling Racing

Navigation

Les 12 Heures de Sebring 2021, qui se sont déroulées du au , ont été la 69e édition de l'épreuve et la deuxième manche du championnat WeatherTech SportsCar Championship 2021.

Contexte avant la course[modifier | modifier le code]

Circuit[modifier | modifier le code]

Le Sebring International Raceway, cadre des 12 Heures de Sebring 2021.

Les 12 Heures de Sebring 2021 se déroulent sur le Sebring International Raceway situé en Floride. Il est composé de deux longues lignes droites, séparées par des courbes rapides ainsi que quelques chicanes. Ce tracé a un grand passé historique car il est utilisé pour des courses automobiles depuis 1950. Ce circuit est célèbre car il a accueilli la Formule 1.

Engagés[modifier | modifier le code]

Pilotes par nationalité[modifier | modifier le code]

Essais libres[modifier | modifier le code]

Qualifications[modifier | modifier le code]

Course[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Pos. Après la 1re heure[1] Après 3 heures[2] Après 6 heures[3] Après 9 heures[4]
Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes
1 01 Drapeau : États-Unis Cadillac Chip Ganassi Racing
Cadillac DPi-V.R (DPi)
Dixon - Magnussen - van der Zande
10 Drapeau : États-Unis Konica Minolta Acura ARX-05
Acura ARX-05 (DPi)
Albuquerque - Rossi - Taylor
01 Drapeau : États-Unis Cadillac Chip Ganassi Racing
Cadillac DPi-V.R (DPi)
Dixon - Magnussen - van der Zande
60 Drapeau : États-Unis Meyer Shank Racing
avec Curb Agajanian Performance Group
Acura ARX-05 (DPi)
Cameron - Montoya - Pla
2 10 Drapeau : États-Unis Konica Minolta Acura ARX-05
Acura ARX-05 (DPi)
Albuquerque - Rossi - Taylor
01 Drapeau : États-Unis Cadillac Chip Ganassi Racing
Cadillac DPi-V.R (DPi)
Dixon - Magnussen - van der Zande
55 Drapeau : Canada Mazda Motorsports
Mazda RT24-P (DPi)
Bomarito - Jarvis - Tincknell
01 Drapeau : États-Unis Cadillac Chip Ganassi Racing
Cadillac DPi-V.R (DPi)
Dixon - Magnussen - van der Zande
3 60 Drapeau : États-Unis Meyer Shank Racing
avec Curb Agajanian Performance Group
Acura ARX-05 (DPi)
Cameron - Montoya - Pla
48 Drapeau : États-Unis Ally Cadillac Racing
Cadillac DPi-V.R (DPi)
Johnson - Kobayashi - Pagenaud
60 Drapeau : États-Unis Meyer Shank Racing
avec Curb Agajanian Performance Group
Acura ARX-05 (DPi)
Cameron - Montoya - Pla
10 Drapeau : États-Unis Konica Minolta Acura ARX-05
Acura ARX-05 (DPi)
Albuquerque - Rossi - Taylor
4 55 Drapeau : Canada Mazda Motorsports
Mazda RT24-P (DPi)
Bomarito - Jarvis - Tincknell
60 Drapeau : États-Unis Meyer Shank Racing
avec Curb Agajanian Performance Group
Acura ARX-05 (DPi)
Cameron - Montoya - Pla
10 Drapeau : États-Unis Konica Minolta Acura ARX-05
Acura ARX-05 (DPi)
Albuquerque - Rossi - Taylor
55 Drapeau : Canada Mazda Motorsports
Mazda RT24-P (DPi)
Bomarito - Jarvis - Tincknell
5 48 Drapeau : États-Unis Ally Cadillac Racing
Cadillac DPi-V.R (DPi)
Johnson - Kobayashi - Pagenaud
55 Drapeau : Canada Mazda Motorsports
Mazda RT24-P (DPi)
Bomarito - Jarvis - Tincknell
48 Drapeau : États-Unis Ally Cadillac Racing
Cadillac DPi-V.R (DPi)
Johnson - Kobayashi - Pagenaud
48 Drapeau : États-Unis Ally Cadillac Racing
Cadillac DPi-V.R (DPi)
Johnson - Kobayashi - Pagenaud

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Voici le classement officiel au terme de la course.

  • Les vainqueurs de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.
  • Pour la colonne Pneus, il faut passer le curseur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.
Classement officiel de la course[5]
Pos Classe no  Écurie Pilotes Châssis Pneus Tours Temps
Moteur
1 DPi 5 Drapeau : États-Unis JDC-Mustang Sampling Racing Drapeau : France Sébastien Bourdais
Drapeau : France Loïc Duval
Drapeau : France Tristan Vautier
Cadillac DPi-V.R M 349 12 h 01 min 01 s 418
Cadillac 5,5 L V8 Atmo
2 DPi 55 Drapeau : Canada Mazda Motorsports Drapeau : États-Unis Jonathan Bomarito
Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis
Drapeau : Royaume-Uni Harry Tincknell
Mazda RT24-P M 349 + 1 s 435
Mazda MZ-2.0T 2,0 L I4 Turbo
3 DPi 60 Drapeau : États-Unis Meyer Shank Racing
avec Curb Agajanian Performance Group
Drapeau : États-Unis Dane Cameron
Drapeau : Colombie Juan Pablo Montoya
Drapeau : France Olivier Pla
Acura ARX-05 M 349 + 2 s 614
Acura AR35TT 3,5 L V6 Turbo
4 DPi 10 Drapeau : États-Unis Konica Minolta Acura ARX-05 Drapeau : Portugal Filipe Albuquerque
Drapeau : États-Unis Alexander Rossi
Drapeau : États-Unis Ricky Taylor
Acura ARX-05 M 349 + 5 s 318
Acura AR35TT 3,5 L V6 Turbo
5 DPi 01 Drapeau : États-Unis Cadillac Chip Ganassi Racing Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon
Drapeau : Danemark Kevin Magnussen
Drapeau : Pays-Bas Renger van der Zande
Cadillac DPi-V.R M 347 + 2 Tours
Cadillac 5,5 L V8 Atmo
6 LMP2 52 Drapeau : États-Unis PR1/Mathiasen Motorsports Drapeau : États-Unis Scott Huffaker
Drapeau : Danemark Mikkel Jensen
Drapeau : États-Unis Ben Keating
Oreca 07 M 344 + 5 Tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
7 LMP2 18 Drapeau : États-Unis Era Motorsport Drapeau : Royaume-Uni Ryan Dalziel
Drapeau : États-Unis Dwight Merriman
Drapeau : Royaume-Uni Kyle Tilley
Oreca 07 M 344 + 5 Tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
8 GTLM 79 Drapeau : États-Unis WeatherTech Racing Drapeau : Australie Matt Campbell
Drapeau : France Mathieu Jaminet
Drapeau : États-Unis Cooper MacNeil
Porsche 911 RSR-19 M 334 + 15 Tours
Porsche 4,2 L Flat-6 Atmo
9 GTLM 25 Drapeau : États-Unis BMW Team RLL Drapeau : États-Unis Connor De Phillippi
Drapeau : Autriche Philipp Eng
Drapeau : Canada Bruno Spengler
BMW M8 GTE M 333 + 16 Tours
BMW S63 4,0 L V8 Turbo
10 GTLM 24 Drapeau : États-Unis BMW Team RLL Drapeau : États-Unis John Edwards
Drapeau : Brésil Augusto Farfus
Drapeau : Finlande Jesse Krohn
BMW M8 GTE M 333 + 16 Tours
BMW S63 4,0 L V8 Turbo
11 GTLM 3 Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : Pays-Bas Nicky Catsburg
Drapeau : Espagne Antonio García
Drapeau : États-Unis Jordan Taylor
Chevrolet Corvette C8.R M 333 + 16 Tours
Chevrolet 5,5 L V8 Atmo
12 GTLM 4 Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : États-Unis Tommy Milner
Drapeau : Royaume-Uni Alexander Sims
Drapeau : Royaume-Uni Nick Tandy
Chevrolet Corvette C8.R M 330 + 19 Tours
Chevrolet 5,5 L V8 Atmo
13 LMP3 54 Drapeau : États-Unis CORE Autosport Drapeau : États-Unis Jon Bennett (en)
Drapeau : États-Unis Colin Braun
Drapeau : États-Unis George Kurtz (en)
Ligier JS P320 M 329 + 20 Tours
Nissan VK56DE 5,6 L V8 Atmo
14 LMP3 91 Drapeau : États-Unis Riley Motorsports Drapeau : Pays-Bas Jeroen Bleekemolen
Drapeau : États-Unis Jim Cox
Drapeau : États-Unis Dylan Murry
Ligier JS P320 M 329 + 20 Tours
Nissan VK56DE 5,6 L V8 Atmo
15 LMP3 74 Drapeau : États-Unis Riley Motorsports Drapeau : Australie Scott Andrews
Drapeau : États-Unis Spencer Pigot
Drapeau : États-Unis Gar Robinson
Ligier JS P320 M 329 + 20 Tours
Nissan VK56DE 5,6 L V8 Atmo
16 LMP3 7 Drapeau : États-Unis Forty7 Motorsports Drapeau : États-Unis Oliver Askew
Drapeau : Royaume-Uni Stevan McAleer
Drapeau : États-Unis Austin McCusker
Duqueine M30 - D08 M 328 + 21 Tours
Nissan VK56DE 5,6 L V8 Atmo
17 LMP3 33 Drapeau : États-Unis Sean Creech Motorsport Drapeau : Portugal João Barbosa
Drapeau : France Yann Clairay
Drapeau : États-Unis Lance Willsey
Ligier JS P320 M 328 + 21 Tours
Nissan VK56DE 5,6 L V8 Atmo
18 GTD 9 Drapeau : Canada Pfaff Motorsports Drapeau : Allemagne Lars Kern
Drapeau : Canada Zacharie Robichon
Drapeau : Belgique Laurens Vanthoor
Porsche 911 GT3 R M 320 + 29 Tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
19 GTD 16 Drapeau : États-Unis Wright Motorsports Drapeau : Belgique Jan Heylen
Drapeau : États-Unis Trent Hindman
Drapeau : États-Unis Patrick Long
Porsche 911 GT3 Evo M 320 + 29 Tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
20 GTD 23 Drapeau : États-Unis Heart of Racing Team Drapeau : Canada Roman De Angelis
Drapeau : Royaume-Uni Ross Gunn
Drapeau : Royaume-Uni Ian James
Aston Martin Vantage AMR GT3 M 320 + 29 Tours
Aston Martin 4,0 L V8 Turbo
21 GTD 44 Drapeau : États-Unis Magnus Racing avec Archangel Motorsports Drapeau : États-Unis Andy Lally
Drapeau : États-Unis John Potter
Drapeau : États-Unis Spencer Pumpelly
Acura NSX GT3 Evo M 320 + 29 Tours
Acura 3,5 L V6 Turbo
22 GTD 88 Drapeau : États-Unis Team Hardpoint EBM Drapeau : Brésil Bia Figueiredo
Drapeau : Royaume-Uni Katherine Legge
Drapeau : Danemark Christina Nielsen
Porsche 911 GT3 R M 320 + 29 Tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
23 GTD 12 Drapeau : États-Unis Vasser Sullivan Racing Drapeau : États-Unis Robert Megennis
Drapeau : États-Unis Frankie Montecalvo
Drapeau : États-Unis Zach Veach (en)
Lexus RC F GT3 M 319 + 30 Tours
Lexus 5,0 L V8 Atmo
24 GTD 14 Drapeau : États-Unis Vasser Sullivan Racing Drapeau : Royaume-Uni Jack Hawksworth
Drapeau : États-Unis Kyle Kirkwood (en)
Drapeau : États-Unis Aaron Telitz (en)
Lexus RC F GT3 M 313 + 36 Tours
Lexus 5,0 L V8 Atmo
25 GTD 96 Drapeau : États-Unis Turner Motorsport Drapeau : États-Unis Bill Auberlen
Drapeau : États-Unis Robby Foley
Drapeau : Australie Aidan Read
BMW M6 GT3 M 313 + 36 Tours
BMW 4,4 L V8 Turbo
26
Abd.
GTD 75 Drapeau : Australie SunEnergy1 Racing Drapeau : Allemagne Maro Engel
Drapeau : Canada Mikaël Grenier
Drapeau : Australie Kenny Habul (en)
Mercedes-AMG GT3 Evo M 304 Accident
Mercedes-Benz M159 6,2 L V8 Atmo 6,2 L V8 Atmo
27
Abd.
DPi 31 Drapeau : États-Unis Whelen Engineering Racing Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway
Drapeau : Brésil Pipo Derani
Drapeau : Brésil Felipe Nasr
Cadillac DPi-V.R M 292 Boite de vitesses
Cadillac 5,5 L V8 Atmo
28[N 1] DPi 48 Drapeau : États-Unis Ally Cadillac Racing Drapeau : États-Unis Jimmie Johnson
Drapeau : Japon Kamui Kobayashi
Drapeau : France Simon Pagenaud
Cadillac DPi-V.R M 349 + 1 s 641
Cadillac 5,5 L V8 Atmo
29 GTD 99 Drapeau : États-Unis Team Hardpoint EBM Drapeau : Nouvelle-Zélande Earl Bamber
Drapeau : États-Unis Trenton Estep (en)
Drapeau : États-Unis Rob Ferriol
Porsche 911 GT3 R M 280 + 69 Tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
30
Abd.
LMP2 8 Drapeau : Royaume-Uni Tower Motorsports par Starworks Drapeau : France Gabriel Aubry
Drapeau : France Timothé Buret
Drapeau : Canada John Farano
Oreca 07 M 266 Accident
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
31
Abd.
LMP3 83 Drapeau : États-Unis WIN Autosport Drapeau : Royaume-Uni Matthew Bell
Drapeau : Allemagne Niklas Krauetten
Drapeau : Mexique Rodrigo Sales
Duqueine M30 - D08 M 265 Problème mécanique
Nissan VK56DE 5,6 L V8 Atmo
32
Abd.
GTD 1 Drapeau : États-Unis Paul Miller Racing Drapeau : États-Unis Corey Lewis
Drapeau : États-Unis Bryan Sellers
Drapeau : États-Unis Madison Snow
Lamborghini Huracán GT3 Evo M 255 Boite de vitesses
Lamborghini 5,2 L V10 Atmo
33
Abd.
LMP3 38 Drapeau : États-Unis Performance Tech Motorsports Drapeau : États-Unis Dan Goldburg
Drapeau : Suède Rasmus Lindh (en)
Drapeau : Guatemala Mateo Llarena
Ligier JS P320 M 177 Surchauffe
Nissan VK56DE 5,6 L V8 Atmo
34
Abd.
GTD 28 Drapeau : États-Unis Alegra Motorsports Drapeau : États-Unis Billy Johnson (en)
Drapeau : Canada Daniel Morad
Drapeau : États-Unis Michael de Quesada
Mercedes-AMG GT3 Evo M 91 Accident
Mercedes-Benz M159 6,2 L V8 Atmo
35
Abd.
GTD 19 Drapeau : Autriche GRT Grasser Racing Team Drapeau : France Franck Perera
Drapeau : Afrique du Sud Stephen Simpson
Drapeau : Allemagne Tim Zimmerman (de)
Lamborghini Huracán GT3 Evo M 91 Accident / Probème de freins
Lamborghini 5,2 L V10 Atmo
36
Abd.
LMP2 11 Drapeau : États-Unis WIN Autosport Drapeau : États-Unis Thomas Merrill
Drapeau : États-Unis Tristan Nunez
Drapeau : États-Unis Steven Thomas
Oreca 07 M 90 Problèmes électroniques
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
37[N 2] LMP2 22 Drapeau : Royaume-Uni United Autosports Drapeau : Royaume-Uni Wayne Boyd
Drapeau : États-Unis Jim McGuire
Drapeau : Royaume-Uni Guy Smith
Oreca 07 M 333 + 16 Tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • Longueur du circuit : 3,74 mi
  • Distance parcourue par les vainqueurs : 1 305,26 mi

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'Ally Cadillac Racing n°48 a été retrogadée en dernière position du classement DPi pour ne pas avoir respectée une règle concernant le temps de conduite car Simon Pagenaud a conduit plus de 4 heures maximum sur une période de 6 heures.[6]
  2. L'United Autosports n°22 a été retrogadée en dernière position du classement LMP2 pour ne pas avoir respectée une règle sur l'usure maximale des patins.[7]

Références[modifier | modifier le code]

  1. IMSA, « Race 12 Hours of Sebring Classification (Hour 1) », sur results.imsa.com, (consulté le )
  2. IMSA, « Race 12 Hours of Sebring Classification (Hour 3) », sur results.imsa.com, (consulté le )
  3. IMSA, « Race 12 Hours of Sebring Classification (Hour 6) », sur results.imsa.com, (consulté le )
  4. IMSA, « Race 12 Hours of Sebring Classification (Hour 9) », sur results.imsa.com, (consulté le )
  5. (en) IMSA, « 24 Hours of Daytona - Official Results » [PDF], sur results.imsa.com, (consulté le )
  6. http://results.imsa.com/Results_NoticeBoard/21_2021/05_Sebring%20International%20Raceway/18_Penalties/IWSC%20SP2021-03.pdf
  7. http://results.imsa.com/Results_NoticeBoard/21_2021/05_Sebring%20International%20Raceway/18_Penalties/IWSC%20TP2021-06.pdf
  8. (en) IMSA, « 12 Hours of Sebring - Race Leader Sequence », sur results.imsa.com, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :