1271 en santé et médecine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1268 1269 1270  1271  1272 1273 1274
Décennies :
1240 1250 1260  1270  1280 1290 1300
Siècles :
XIIe siècle  XIIIe siècle  XIVe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Croisades Santé et médecine
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie de la santé et de la médecine

Événements[modifier | modifier le code]

  • Le recteur de la faculté de médecine de Paris « défend à tout Juif ou Juive d'exercer la médecine envers aucune personne faisant profession de la foi catholique[1] ».
  • À Paris, fondation du collège de chirurgie, présidé par Jean Pitard (1248-1328) et dont les membres, autorisés à se marier tout en gardant les privilèges des médecins ecclésiastiques, prennent le titre de « chirurgiens de robe longue[2] ».
  • Contre les herboristes et les apothicaires, les maîtres de la faculté de médecine obtiennent à Paris le monopole de l'administration des médicaments[3].
  • Fondation de l'hôtel-Dieu de Bolzano, dans la principauté de Trente[4].
  • 1271-1272 : Épidémie et famine dans le comté de Flandre[5].

Naissance[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Charles-Nicolas Halmagrand, Origine de l'université, Paris, Comptoir des imprimeurs unis, , 388 p. (lire en ligne), p. 89.
  2. Collectif, Dictionnaire des sciences médicales, t. 32 : Méd-Més, C. L. F. Panckoucke, , 584 p. (lire en ligne), p. 33.
  3. Danielle Jacquart, « Médecine et pharmacie à Paris au XIIIe siècle », Comptes rendus des séances de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, vol. 150, no 2,‎ , p. 1000 (lire en ligne).
  4. « Heilig-Geist-Spital. Bolzano, Italie », notice BnF no FRBNF15023505.
  5. Gérard Sivery, L'Économie du royaume de France au siècle de Saint Louis, Lille, Presses universitaires de Lille, , 352 p. (ISBN 2-85939-232-7, lire en ligne), p. 95.
  6. Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 3 : Supplément, par Danielle Jacquart, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 35), (ISBN 978-2-600-03384-8, lire en ligne), « Jean Blaise (Blazin) », p. 145.