1258 en santé et médecine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la santé et de la médecine

Événements[modifier | modifier le code]

  • C'est le nuage de gaz soufrés d'une éruption volcanique d'origine encore incertaine qui, abaissant luminosité et température, aurait provoqué dans toute l'Europe, et plus particulièrement à Londres, la terrible famine dont témoigne le chroniqueur Matthieu Paris dans son Historia Anglorum[1].
  • Avec l'amende infligée à Enguerrand de Coucy pour sa cruauté, le roi Saint Louis fait reconstruire l'hôtel-Dieu de Pontoise, et il en donne la direction aux Augustiniennes qui la conserveront jusqu'à la Révolution[2],[3].

Publication[modifier | modifier le code]

Naissance[modifier | modifier le code]

  • Vers 1258 : Bernard de Gordon (mort avant 1330), médecin français, surtout connu comme auteur du Lilium medicine, traité de médecine pratique abondamment consulté jusque dans les premières décennies du XVIIe siècle[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Don Walker et Matthew Symonds, « London's Volcanic Winter », Current Archaeology, no 270 « Apocalypse 1258 »,‎ (lire en ligne).
  2. Olivier Guyotjeannin (dir.), Cartulaire de l’hôtel-Dieu de Pontoise, Paris, éditions en ligne de l'École des chartes (vol. 11), (lire en ligne).
  3. L'ancien hôtel-Dieu de Pontoise a été renommé Centre hospitalier René-Dubos en 1983.
  4. « L'Année 1258 », notice de la BnF (lire en ligne).
  5. (en) Luke E. Demaitre, Doctor Bernard de Gordon : Professor and Practioner, Toronto, Pontifical Institute of Mediaeval Studies, , xii-236 p., in-8°, voir compte rendu : (en) Charles H. Talbot, « Doctor Bernard de Gordon : Professor and Practitionner », Med. Hist., no 1,‎ , p. 101-103 (lire en ligne).