1250 en santé et médecine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la santé et de la médecine

Événements[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Pierre d'Albano
par Juste de Gand
(vers 1473-1475)

Décès[modifier | modifier le code]

  • Vers 1250 : Gilbert de Aquila (en)[7] (né vers 1180), médecin anglais, auteur d'un Compendium medicinae (« Abrégé de médecine ») très probablement rédigé entre 1230 et 1250.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Le Goff, Saint Louis, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque des histoires », , 976 p. (ISBN 2-07-073369-6 et 978-2070733699, notice BnF no FRBNF35801658, présentation en ligne).
  2. Encyclopédie Larousse en ligne, « Frédéric II », sur http://www.larousse.fr, Encyclopédie Larousse (consulté le 5 janvier 2016).
  3. Cottu-Delorme, Baillet et Garanger, Notice historique sur Compiègne et Pierrefond, Compiègne, Dubois, libraire, 2e éd. (lire en ligne), p. 30.
  4. Jean-Michel Renault, « Nouvelles recherches sur les léproseries et maladreries en Normandie », Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie, 3e série, vol. 8 (28e),‎ , p. 142 (lire en ligne).
  5. Mireille Mousnier (éd.), Les Animaux malades en Europe occidentale (VIe-XIXe siècle), Presses universitaires du Mirail, coll. « Histoire / Flaran » (no 25), , 280 p. (ISBN 2-85816-794-X et 978-2-85816-794-4, lire en ligne).
  6. Jordanus Rufus et Brigitte Prévot (éd.), La Science du cheval au Moyen Âge : Le Traité d'hippiatrie de Jordanus Rufus, Klincksieck, coll. « Sapience » (no 2), , 304 p. (ISBN 2-252-02736-3).
  7. a et b Ernest Wickersheimer, Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 1, Genève, Paris, Droz, Champion, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/1), (1re éd. 1936) (lire en ligne), « Gilbert de Aquila », p. 191.