116e régiment d'infanterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

116e Régiment d'Infanterie
Image illustrative de l’article 116e régiment d'infanterie
Insigne régimentaire du 116e Régiment d’Infanterie

Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type régiment d'infanterie
Rôle infanterie
Inscriptions
sur l’emblème
Tudela 1808
Saragosse 1809
Lérida 1810
Tarragone 1811
Champagne 1915
Verdun 1916
L'Aisne 1918
Somme-Py 1918
Anniversaire Saint-Maurice
Fourragères Aux couleurs du ruban de la Médaille militaire
Décorations Croix de guerre 1914-1918
quatre palmes

Le 116e régiment d'infanterie (116e RI) est un régiment d'infanterie de l'Armée de terre française créé sous la Révolution à partir de la 116e demi-brigade de première formation.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Colonels/Chef de brigade[modifier | modifier le code]

  • Mars 1918 : Lieutenant-colonel VINCENTI
  • Septembre 1918 : Colonel Louis-Gaston Zopff
  • 1939 Lieutenant-Colonel Lannier puis le Commandant Quinquette le 17 mai 1940.

Historique des garnisons, combats et batailles du 108e RI[modifier | modifier le code]

Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Guerres de la Révolution et de l'Empire[modifier | modifier le code]

1815 à 1848[modifier | modifier le code]

Second Empire[modifier | modifier le code]

insigne de béret d'infanterie

1871 à 1914[modifier | modifier le code]

Le régiment s'implante à Vannes en 1898. Il y restera jusqu'en 1914. Il y occupe la caserne de La Bourdonnaye et la caserne des Trente, aujourd'hui disparues.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le 116e RI est formé à Vannes, Morlaix.
A la 43e Brigade d'Infanterie, 22edivision d'infanterie, 11e Corps d'Armée.
A la 22e D.I d'août 1914 à novembre 1917 puis à la 170edivision d'infanterie jusqu'en novembre 1918.

1914[modifier | modifier le code]

Ardennes française et belge…

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

Champagne…Verdun…Fort de Vaux

Liste des départements parcourus par le régiment à partir du 15 mai[1] : Marne, puis Aisne, Marne, Haute-Marne et Meuse

1917[modifier | modifier le code]

Aisne…Secteur de la Malmaison…

Liste des départements parcourus par le régiment jusqu'au 22 juin[1] : Meuse puis Seine-et-Marne, Aisne, Oise, Aisne, Oise et Somme

1918[modifier | modifier le code]

Vosges…Marne…

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Le 65e Régiment d'infanterie remplace à Vanne le 116e RI, qui a été dissous.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Drôle de guerre[modifier | modifier le code]

Formé le 10 septembre 1939 sous les ordres du lieutenant-colonel Lannier.

Il appartient à la 22e division d'infanterie (XIe corps d'armée, 9e armée) qui est concernée par le plan Dyle dans lequel elle doit venir occuper la Meuse entre Vireux-Molhain et Hastière. Cette division comprend : les 18°, 19°, 62° et 116° régiments d’infanterie, le 24° GRDI, les 18° et 218° RAD. Elle est du type « Série A » donc formée de réservistes.

La 13e Compagnie de pionniers (divisionnaire) est rattachée au régiment.

Bataille de France[modifier | modifier le code]

Articles connexes : plan Dyle, plan Jaune et bataille de Givet.

Le commandant Quinquette prend le commandement du régiment le 17 mai 1940.

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Le 118e Régiment d'infanterie divisionnaire (118e RID) est reconstitué dans les années 70 puis dissous une nouvelle fois dans les années 80.

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[2]:

Fourragère aux couleurs du ruban de la médaille militaire

116e régiment d'infanterie de ligne-drapeau.svg

Décorations[modifier | modifier le code]

Sa cravate est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 avec quatre citations à l'ordre de l'arméeCroix de guerre 1914-1918 française.jpg.

Il a le droit au port de la fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille militaire.

Traditions et uniformes[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

L'insigne du 116e Régiment d'infanterie représente un écu argenté liseré de rouge, à fond bleu chargé de 3 hermines. Il existe en fabrication Delande (sans marque) ou Balme.

Devise[modifier | modifier le code]

Personnalités ayant servi au 116e RI[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Journaux des marches et opérations des corps de troupe sur le site Mémoire des hommes
  2. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]