1162 en santé et médecine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la santé et de la médecine

Événements[modifier | modifier le code]

  • Rappelant les décisions prises au Latran, en 1139, et à Reims, en 1148, le concile de Montpellier, tenu par Alexandre III, interdit expressément à tout clerc régulier d'exercer la médecine à l'intérieur des couvents[1].
  • Première mention de l'hospice fondé par un bourgeois de Vence, à un gué du Var qui contrôle l'accès à Nice, et consacré en 1205 au saint éponyme de la ville de Saint-Laurent, dont il deviendra le berceau[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Attali, L'Ordre cannibale, Grasset et Fasquelle, (ISBN 978-2-246-08369-6, lire en ligne), « Des dieux et des corps ».
  2. Emond Rossi, Les Templiers en Pays d'Azur, Alpes-Maritimes : Sites, secrets, trésors, Cannes, Alandis éditions (ISBN 978-2-913637-41-2).